L’activité continue de progresser pour les entreprises de proximité !

Jetlagfood-restaurant-La-Chapelle-en-Serval-portrait-de-Christophe

Les entreprises de proximité (commerçants, artisans, restaurateurs…) sont en forme ! Après un décollage de 50% au deuxième trimestre, l’activité continue de progresser (+4%), notamment dans les commerces de bouche, dont les ventes décollent depuis le début de l’année.

4%. C’est la croissance du chiffre d’affaires des entreprises de proximité au troisième trimestre, selon la dernière étude menée par Xerfi Spécific auprès de 6 200 chefs d’entreprise de proximité pour l’U2P, organisation patronale qui représente 3 millions d’entreprises, soit les 2/3 des entreprises françaises !

Encore une bonne nouvelle ? Oui car tous les secteurs sont concernés. L’activité dans l’artisanat a ainsi progressé de 5% par rapport au troisième trimestre 2020 tandis que le commerce alimentaire de proximité et la restauration ont vu leur activité bondir de 8,5%. Il semble que le pass sanitaire n’a pas empêché la clientèle de revenir dans les hôtels, cafés et restaurants ! Selon une autre étude de Kantar, le chiffre d’affaires dans la restauration a même progressé de 6,5% par rapport à la même période d’avant crise (de janvier à septembre 2019).

Autre indicateur très positif : toutes les régions sont dans le vert, avec une croissance qui passe de 2% à 6,5% dans Centre-Val de Loire, en Île-de-France et même 10% en Corse grâce à la période estivale.

Au final, sur les neuf premiers mois de l’année 2021, le niveau d’activité cumulé de l’artisanat, du commerce alimentaire de proximité-HCR et des professions libérales affiche une baisse limitée à 0,8% par rapport au niveau d’avant crise (en comparaison avec les neuf premiers mois de l’année 2019). Sur les 6 200 chefs d’entreprise interrogés, seuls 15% anticipent désormais une baisse de leur activité.

21 10 30 enquete xerfi 0
U2P-france.fr | Conjoncture : les entreprises de proximité renouent avec une croissance soutenue

35% de ventes en plus pour les commerces de bouche par rapport à 2019

Dans un article intitulé « Le commerce de proximité fait sa révolution », le journaliste Philippe Bertrand explique que « la crise du Covid a accentué le déclin des grandes surfaces de périphérie et que les Français sont retournés dans les commerces de centre-ville et ont conservé ces nouvelles habitudes. »

Les commerces alimentaires sont les premiers à bénéficier de cette dynamique. Et pas qu’un peu ! Sur les huit premiers mois de l’année, les dépenses effectuées dans les commerces traditionnels de bouche ont été supérieures de 35 % au niveau de 2019, selon la société d’études IRI.

À l’inverse, la part de marché des hypers pour les produits alimentaires et du quotidien a encore baissé de 0,5 % à 41,1%, « alors qu’iI y a encore quelques années, les très grandes surfaces vendaient la moitié des courses des Français », indique l’article des Echos.

Après avoir essayé les bons produits des bouchers, charcutiers, traiteurs et boulangers de leur quartier, de nombreux Français ne veulent pas faire marche arrière et on les comprend !

En photo de couverture : Christophe dans son restaurant Jetlag-food à Fosses (Val d’Oise)

Lire aussi : 

Les commerces de proximité cartonnent depuis le début de l’année !

Au Royaume-Uni, les chaînes ferment et les commerces indépendants décollent !

Pourquoi et comment le commerce de proximité va changer en 2021

Vous êtes commerçant ?

Gagnez du chiffre d'affaires, de nouveaux clients et une visibilité supplémentaire sur internet.

Commerçants

Gagnez du chiffre d'affaires, de nouveaux clients et une visibilité supplémentaire sur internet.

Collectivités

Nous vous aidons à soutenir le commerce local.

Annonceurs

Vous souhaitez communiquer sur le 1er site dédié au commerce de proximité ?

Ces articles devraient aussi vous intéresser

Conditions générales de vente 

 

La société PETITSCOMMERCES, SAS au capital de 10 000 € immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le N° 832825137 dont le siège est situé au 97 rue des Moines, 75017 Paris, est représentée par son Directeur Général, M. Maxime BEDON.

Article 1 : Objet 

Les présentes CGV concernent l’adhésion et l’abonnement à Petitscommerces (www.petitscommerces.fr).

Article 2 : Contenu et modalités

L’adhésion à Petitscommerces comprend :

  • Le déplacement en boutique
  • Le reportage photo
  • L’interview
  • La rédaction du portrait
  • La publication du portrait sur Petitscommerces
  • Le référencement optimisé du portrait sur Google

L’abonnement à Petitscommerces comprend : 

Offre Essentiel :

  • L’hébergement du portait 
  • La mise à jour du portrait
  • Des outils de statistiques
  • Un outil de Drive-to-store
  • Des tutoriels vidéos 
  • Des webinars
  • Un coach numérique dédié
  • Un groupe d’entraide

Offre Boost+ :

  • L’hébergement du portait 
  • La mise à jour du portrait
  • Des outils de statistiques
  • Un outil de Drive-to-store
  • Des tutoriels vidéos  
  • Des webinars
  • Un coach numérique dédié
  • Un groupe d’entraide
  • Une campagne annuelle de publicité locale sur Facebook
  • Une campagne annuelle de publicité locale sur Instagram
L’ensemble du contenu du portrait (photos, textes) est librement utilisable par le client.

Article 3 : Conditions financières

Le prix des prestations est fixé à :

Adhésion à Petitscommerces : 350 € HT

Abonnement à Petitscommerces (au choix) : 

  • Offre Essentiel : 90 € HT / an (sans engagement)
  • Offre Boost+ : 290 € HT / an (sans engagement)

Article 4 : Entrée en vigueur et durée du contrat

Le contrat entre Petitscommerces et le client prend effet à compter de la validation de l’adhésion sur https://www.petitscommerces.fr/partenaire. Il est renouvelable tous les ans par tacite reconduction. 

Article 5 : Résiliation du contrat

Le client peut mettre fin au présent contrat dix (10) jours ouvrés avant son expiration par lettre ou courriel. 

En cas de résiliation, le portrait du commerce et l’accès à l’espace commerçant sont supprimés de Petitscommerces.

Article 6 : Facturation et paiement 

  • Adhésion :

L’adhésion est facturée le jour de sa validation par le client sur petitscommerces.fr/partenaire. 

Le paiement se fait par prélèvement bancaire le jour de la validation du portrait sur petitscommerces.fr/partenaire.

  • Abonnement :

L’abonnement débute le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

L’abonnement est facturé le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

Le paiement se fait par prélèvement bancaire à échéance de la facture (30 jours).