Pourquoi et comment le commerce de proximité va changer en 2021

Besoin-denvies-pret-a-porter-vayrac-3-scaled.jpg
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
+6

Avec la pandémie de coronavirus, les Français ont définitivement changé leur manière de consommer. Moins, d’abord. Mieux, ensuite. Plus sur le numérique, aussi. Une tendance de fond qui va profiter aux commerces de proximité, notamment ceux qui proposent des produits locaux et responsables et qui sont présents sur internet.

2020 a été une année charnière pour le commerce. Aussi bien pour les commerçants que pour les consommateurs. Avec les confinements successifs, les Français ont pris conscience de l’importance de la consommation locale et du lien social assuré depuis toujours par les commerçants de proximité.

Activité en hausse de 20% pour les commerces en 2020

Ainsi, malgré la crise, les petites librairies ont vu leurs ventes progresser en 2020 et le chiffre d’affaires des commerces de bouche (boulangeries, primeurs, boucheries, poissonneries…) a progressé de 13% en 2020. À l’inverse, les hypermarchés sont délaissés, avec un trafic qui reste encore aujourd’hui toujours de 10 % inférieur à l’avant-crise.

Selon les très sérieux SAP et Accenture, les commerces de proximité ont vu leur activité progresser au total de 20% en 2020 malgré les fermetures, tandis que les ventes issues des circuits courts ont carrément décollé de 100% !

40% des Français veulent soutenir leurs commerçants en 2021

Et en 2021 ? La tendance de la “proximité” semble être là pour durer. Selon une étude récente (mai 2021) réalisée par American Express et YouGov, 40% des Français souhaitent aujourd’hui changer leurs habitudes de consommation pour soutenir leurs commerçants de quartier. Huit Français sur dix souhaitent se maintenant rendre régulièrement chez leurs commerçants de quartier, y compris chez les 18-24 ans. En effet, un jeune sur trois prévoit de privilégier désormais les commerces de proximité. Bien loin des clichés sur la génération Z !

La “proximité”, nouvelle valeur-refuge

L’Observatoire de la petite entreprise réalisé par La Fédération des Centres de gestion agréés (FCGA) et Banque Populaire estime même que la “proximité” est la nouvelle valeur-refuge dans le secteur du commerce. La raison ? Parce que la fonction des petits commerces dépasse le simple commerce. Les petits commerçants apportent de l’animation dans les villes et améliorent au quotidien notre vie.

On a vu l’importance de la proximité et du lien social dans les commerces alimentaires pendant les confinements mais plus largement ce sont également les valeurs de l’écologie (lutte contre le gaspillage alimentaire, boom du recyclage et de la seconde main) et de la solidarité qui ont fortement progressé. Des valeurs qui ont toujours été proches de celles des commerces indépendants.

De nombreux Français souhaitent donc aujourd’hui consommer moins mais mieux, de façon locale, notamment dans les commerces de proximité indépendants. Un exemple concret ? Le succès de notre initiative Soutien-Commercants-Artisans.fr qui a déjà permis à 50 000 personnes d’acheter local et de soutenir directement 10 000 commerçants partout en France !

La numérisation des petits commerces ne fait que commencer

Face à la crise sanitaire, de nombreux commerçants et artisans ont pris les devants pour passer le cap du numérique. Certains commerçants ont réussi à vendre leurs produits sur internet, mais surtout à gagner en visibilité, ce qui leur a permis de faire venir concrètement des clients en boutique à l’image de notre plateforme Petitscommerces.

Pour plus de six commerces sur dix, la présence sur internet a permis une augmentation du chiffre d’affaires de 20 à 40% en 2020. Une tendance qui ne fait que commencer. Depuis le début de l’année, notamment grâce au chèque numérique du gouvernement, des dizaines de commerçants partout en France ont rejoint Petitscommerces ! Avec à la clé, une visibilité de qualité sur internet, et de nouveaux clients en boutique !

En couverture de cet article : Corinne de la boutique de décoration Besoin d’Envies à Vayrac

Lire aussi :

Redémarrage en trombe pour le commerce de proximité !

Et si les petits commerces sortaient plus forts de la crise ?

Vous avez aimé ? Alors ces articles devraient vous intéresser

mood_bad
  • Pas encore de commentaires
  • Participez à la discussion !

    Suivez Petitscommerces sur les réseaux sociaux !

    Recevez chaque semaine notre newsletter
    sur le commerce de proximité

    Conditions générales de vente 

     

    La société PETITSCOMMERCES, SAS au capital de 10 000 € immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le N° 832825137 dont le siège est situé au 97 rue des Moines, 75017 Paris, est représentée par son Directeur Général, M. Maxime BEDON.

    Article 1 : Objet 

    Les présentes CGV concernent l’adhésion et l’abonnement à Petitscommerces (www.petitscommerces.fr).

    Article 2 : Contenu et modalités

    L’adhésion à Petitscommerces comprend :

    • Le déplacement en boutique
    • Le reportage photo
    • L’interview
    • La rédaction du portrait
    • La publication du portrait sur Petitscommerces
    • Le référencement optimisé du portrait sur Google

    L’abonnement à Petitscommerces comprend : 

    Offre Essentiel :

    • L’hébergement du portait 
    • La mise à jour du portrait
    • Des outils de statistiques
    • Un outil de Drive-to-store
    • Des tutoriels vidéos 
    • Des webinars
    • Un coach numérique dédié
    • Un groupe d’entraide

    Offre Boost+ :

    • L’hébergement du portait 
    • La mise à jour du portrait
    • Des outils de statistiques
    • Un outil de Drive-to-store
    • Des tutoriels vidéos  
    • Des webinars
    • Un coach numérique dédié
    • Un groupe d’entraide
    • Une campagne annuelle de publicité locale sur Facebook
    • Une campagne annuelle de publicité locale sur Instagram
    L’ensemble du contenu du portrait (photos, textes) est librement utilisable par le client.

    Article 3 : Conditions financières

    Le prix des prestations est fixé à :

    Adhésion à Petitscommerces : 350 € HT

    Abonnement à Petitscommerces (au choix) : 

    • Offre Essentiel : 90 € HT / an (sans engagement)
    • Offre Boost+ : 290 € HT / an (sans engagement)

    Article 4 : Entrée en vigueur et durée du contrat

    Le contrat entre Petitscommerces et le client prend effet à compter de la validation de l’adhésion sur https://www.petitscommerces.fr/partenaire. Il est renouvelable tous les ans par tacite reconduction. 

    Article 5 : Résiliation du contrat

    Le client peut mettre fin au présent contrat dix (10) jours ouvrés avant son expiration par lettre ou courriel. 

    En cas de résiliation, le portrait du commerce et l’accès à l’espace commerçant sont supprimés de Petitscommerces.

    Article 6 : Facturation et paiement 

    • Adhésion :

    L’adhésion est facturée le jour de sa validation par le client sur petitscommerces.fr/partenaire. 

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire le jour de la validation du portrait sur petitscommerces.fr/partenaire.

    • Abonnement :

    L’abonnement débute le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    L’abonnement est facturé le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire à échéance de la facture (30 jours).