commerces_de_village-ces-petits-commerces-qui-font-vivre-nos-villages
Revue de Presse

Ces petits commerces qui font vivre nos villages

A l’heure où beaucoup de petits commerces ferment leurs portes dans les villages, certains résistent, d’autres ouvrent même. Pour les affaires, certes, mais aussi pour le plaisir de partager et d’animer nos villages. 

A Bergbieten, Vianney Gruner a ouvert son épicerie « Chez Vianney » en 2009. Même s’il a eu du mal à tenir le choc financièrement pendant les premières années, il a persévéré et commence à s’en sortir. Car pour lui, son village de 700 âmes mérite un point de rencontre. L’épicerie est ouverte tous les jours, on y trouve les produits de première nécessité, de la boulangerie et la presse, mais on peut aussi boire un café avec Vianney. Le commerce attire aussi des touristes au village.

Eugène Koebel, lui, sillonne les villages alsaciens qui entourent sa boucherie de Saessolsheim avec son camion. Beaucoup de bouchers ont arrêté la tournée – plus assez rentable et trop contraignante – mais lui tient à continuer. Avec les années, il est connu de tous. Les clients attendent son passage, et chez lui, la tournée représente encore un quart du chiffre d’affaires.

Reportage en alsacien, sous titré 🙂

[…]

Source : France 3 Grand Est

Journaliste : Noémie Gaschy

Copyright Photo : France 3 Alsace

A propos de l'auteur

Nos articles sur le sujet

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

Votre email ne sera pas visible.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.