Frontignan : 70 millions d’euros pour faire battre le coeur de ville

Frontignan. 70 millions d’euros pour faire battre le coeur de ville
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Rares sont les villes moyennes qui déploient une stratégie et une philosophie d’ensemble de cette ampleur. Frontignan, 6e ville de l’Hérault, est un cas d’école qui a réussi à mobiliser de nombreux partenaires et dispositifs. Même pour le président de l’association Centres-villes en mouvement, le député de l’Hérault LREM Patrick Vignal. Un projet qui fait l’unanimité.

 

Dispositif bourg-centre, opération façade sur l’ensemble de la commune ; création et extension de parkings, création d’une halte fluviale, réfection d’une artère, etc. On est obligé de planter mentalement les repères de l’opération Coeur de ville de Frontignan sur la photo-plan géante qui engloutit le mur entier de la pièce. Qui aspire le regard. Ce document hyper-réaliste représente Frontignan-La Peyrade, 6e ville de l’Hérault, immense avec ses 40 kilomètres carrés dont 60 % est en espaces naturels ! Elle est bordée de kilomètres de plage et d’étangs qui lèchent les contreforts de la Gardiole d’une commune bicéphale avec La Peyrade…

Bref, la petite soeur de Sète, forte de 23 000 habitants, et dotée de seulement 50 millions d’euros de budget, ne cesse d’élaborer une stratégie pour acquérir une meilleure unité et lancer une dynamique. Comme de nombreux autres coeurs de ville en France. « Pour nous, cette opération à 70 millions d’euros, c’est l’enjeu du mandat », selon son maire PS, Pierre Bouldoire. La différence, c’est que rarement autant de moyens auront été croisés. « Nous avons fait jouer tous les dispositifs nationaux, régionaux et départementaux possibles. Tous les leviers possibles », indique le maire PS de la commune.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur Dis-Leur.fr

Source : Dis-Leur.fr

Journaliste : Olivier SCHLAMA

Copyright Photo : Dis-Leur.fr

Vous avez aimé ? Alors ces articles devraient vous intéresser !

mood_bad
  • Pas encore de commentaires
  • chat
    Participez à la discussion !

    Suivez Petitscommerces sur les réseaux sociaux !

    Recevez chaque semaine notre newsletter
    sur le commerce de proximité