Parapharmacie - Matériel Médical
/
Clamart

Pharmacie Jean Jaurès

Ancienne officine de quartier, la pharmacie Jean Jaurès a été reprise en 2012 par Guillaume et Isabelle, tous deux docteurs en pharmacie. Depuis cette date, Guillaume, Isabelle et leur équipe de préparatrices – Cathie et Hélène -, mettent un point d’honneur à accueillir tous leurs patients dans la bonne humeur ! Ici, les bons conseils et le sérieux priment mais on ne s’interdit pas d’être également joyeux, bien au contraire ! Pour preuve, il n’est pas rare de croiser des personnes de l’équipe déguisées pour Mardi gras, ou de se voir offrir des petits cadeaux à l’occasion des fêtes de fin d’année… Vous l’avez compris, la pharmacie Jean Jaurès sait se mettre en quatre pour accueillir, accompagner et connaître ses patients, le tout dans une ambiance chaleureuse !


Une pharmacie de quartier au service de ses patients


Une équipe accueillante et bienveillante !

Pharmacie : médicaments, homéopathie

Matériel médical : lits médicalisés, compression médicale (Radiante, Sigvaris…), fauteuils, aérosols, cannes de marche…

Parapharmacie : nombreuses marques de référence comme Caudalie, Bioderma, La Roche Posay, Avène, Klorane, A-Derma, Ducray…

Les « petits plus » de la Pharmacie Jean Jaurès, pharmacie et parapharmacie à Clamart

Découvrez l’aromathérapie, les soins par les huiles essentielles ! Avec par exemple la marque reconnue Phytosun

Vente de compléments alimentaires : Nutergia, Santé Verte

Ici, les petits sont aussi bien accueillis, avec notamment un petit coin qui leur est réservé ! Les jeunes parents trouveront tous les produits dont ils ont besoin : lait Gallia, biberons, tétines…

Les dernières actualités de la Pharmacie Jean Jaurès

Il y a 2 minutes

Pharmacie Jean Jaurès

#InfoSanté : Peut-on être « allergique » à l’eau de mer ?

Sensation de piqûres une fois dans l'eau, #prurit, eczéma, #urticaire… ces réactions cutanées sont généralement dûes à la présence dans l'eau de phytoplanctons, de micro-méduses ou encore aux nombreuses substances invisibles présentes dans le milieu marin.

Les micro-méduses, par exemple, quand elles se développent, occasionnent une sensation de picotements.

Quant au micro-plancton, c'est celui qui est aussi phosphorescent dans l'eau la nuit. Il devient très présent quand il y a tous les sels nutritifs et de la chaleur.

Dans les deux cas, le phénomène est tout à fait bénin du point de vue sanitaire, un bon rinçage doit suffire à faire disparaitre les symptômes, même si chacun peut réagir différemment.

On n’est donc pas allergique à l’eau de mer mais aux substances et aux microorganismes que l’on peut parfois y trouver.

A l’heure actuelle, on évalue la qualité des eaux de baignade en réalisant des analyses très partielles qui font totalement abstraction des micropolluants chimiques qui viennent contaminer l’eau de mer : hydrocarbures, pesticides, phtalates, produits de nettoyage, produits cosmétiques dilués dans l’eau (crème solaire +++), etc.

Avec tous ces produits chimiques divers et variés, même présents à l’état de traces, on a l’embarras du choix pour faire une #allergie dans l’eau de mer. Mais il ne s’agit certainement pas d’une réaction à l’eau de mer qui est un milieu physiologique pour l’organisme, quand elle est préservée de la #pollution.

L’eau de mer a également un pouvoir irritant. Le sel présent sous le maillot ou sous la combinaison peut entraîner des irritations par salabrasion, d’autant plus douloureuses et profondes que l’on reste longtemps dans l’eau et que les frottements se répètent.

L’eau de mer peut également assécher la peau, rendant la peau plus vulnérable et pouvant favoriser des réactions d’#eczéma de contact.

+ d'infos : bit.ly/2vdk0We

#Pharmonweb ©
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Il y a 3 jours

Pharmacie Jean Jaurès

#InfoSanté : Attention à l'Insolation !

L’insolation, ou le coup de chaleur provoqué par une exposition trop longue au soleil, peut être grave, voire mortelle. Il ne faut donc pas hésiter à contacter un médecin ou les urgences au moindre doute.

Quels sont les symptômes qui doivent inquiéter ?

- Température anormalement élevée.
- Déshydratation.
- Transpiration inexistante.
- Peau sèche et chaude avec des rougeurs notamment au niveau du visage.
- Apparition de nausées, vomissements.
- Maux de tête violents.
- Crampes et douleurs musculaires.
- Fatigue, faiblesse, état de somnolence.
- Respiration rapide et saccadée.
- Accélération du rythme cardiaque.
- Chute de la tension artérielle.
- Sensation d’oppression.
- Difficultés à parler, une confusion.
- Etourdissements, vertiges, bourdonnements dans les oreilles.
- Évanouissement, convulsions, voire perte de connaissance (coma).

Bien évidemment, dès que l’on ressent les tout premiers signes de l’insolation : #chaleur au niveau du visage, sensation de malaise et maux de tête, il faut vite se mettre à l’ombre et idéalement dans un endroit frais.

L’#insolation survient surtout en cas d’exposition excessive au soleil, mais aussi lorsqu’il fait très chaud, en cas de canicule ou dans une voiture fermée restée en plein soleil, ou encore lors d’un effort physique intense avec des pertes hydriques non compensées.

En cas d’insolation, il est primordial de faire baisser le plus rapidement possible la température de la victime :

- L’installer à l’ombre ou dans un endroit frais et ventilé.
- La rafraîchir en l’aspergeant d’eau, avec des linges mouillés, ou en lui donnant une douche tiède ou un bain.
- La réhydrater en lui donnant de l’eau à boire par petites gorgées.

Au moindre doute, s’il s’agit d’une personne âgée ou d’un jeune enfant, contacter un médecin ou les urgences en composant le 15 (Samu).

+ d'infos : bit.ly/2aleyFt et bit.ly/2tgedAy

#Pharmonweb ©
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Il y a 6 jours

Pharmacie Jean Jaurès

#ConseilSanté : Comment bien protéger les enfants du soleil ?

Difficile d’empêcher les enfants de s’exposer au #soleil pendant les vacances... Ils vont vouloir en profiter et aller à la piscine ou à la plage.

Le soleil est bon pour le moral et favorise l’apport en vitamine D... Cependant, il peut également représenter un danger pour la santé.

Il est donc essentiel de bien respecter les consignes de protection contre le soleil, surtout chez les enfants qui ont une peau fragile.

Conseil n°1 : Ne pas exposer les enfants avant l'âge de 3-4 ans
Les coups de soleil pris dans l’enfance favorisent l’apparition d’un mélanome à l’âge adulte.
Il faut donc éviter à l’enfant une exposition trop intense au soleil.

Conseil n°2 : Les protéger avec des vêtements
Il existe aussi des vêtements anti-UV qui permettent une bonne protection contre les ultraviolets.
Assez fins, ils permettent aux enfants d’aller dans l’ eau et de jouer dans le sable tout en étant bien protégé.

Conseil n°3 : Protéger leurs yeux du soleil
A la plage, il est très important de protéger les yeux de son enfant avec des lunettes de soleil larges, car la lumière du soleil se réfléchit sur le sable et sur l’ eau.
Choisissez des lunettes portant le sigle « CE », avec des verres de protection UV 100%.

Conseil n°4 : Savoir leur appliquer une crème solaire
Renouvelez la crème solaire toutes les 2 heures, en quantité importante, et après la baignade des enfants.
Prenez le temps de bien appliquer la crème sur toutes les zones découvertes.

Conseil n°5 : Penser à bien faire boire les enfants
La #chaleur provoque un risque de déshydratation : donnez à boire régulièrement aux enfants car ils se déshydratent rapidement.
Les enfants peuvent être victimes d’un coup de chaleur : maux de tête, vomissements, état général perturbé...
Enfin, il ne faut surtout pas laisser un bébé ou un enfant dans une voiture l’été !

Pour votre protection solaire, demandez conseil à votre #pharmacien.

#Pharmonweb ©
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Commerce sélectionné par Lilia de Petitscommerces

En savoir plus sur ce commerce
Aux petits soins