Nos questions à Vincent Chabault, auteur du livre “Éloge du magasin” qui valorise le rôle des petits commerces !

Photos de Vincent Chabault, auteur d'Éloge du magasin 12
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
+8

Dans son essai “Éloge du magasin –  Contre l’amazonisation”, le sociologue Vincent Chabault, explique à travers de nombreux exemples que le rôle du magasin va bien au delà du commerce. À l’heure où de plus en plus de personnes ont besoin d’authenticité, de contact humain et de lien social, le magasin semble avoir de beaux jours devant lui. Selon Vincent Chabault, les commerçants indépendants, en particulier, ont plus que jamais une carte à jouer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelle est la plus grande force du magasin aujourd’hui ?

 

Vincent Chabault : Sans hésitation, sa dimension humaine. C’est finalement ce qui relie les 22 cas explorés dans mon ouvrage, l’humain. « Remettre de l’humain », c’est d’ailleurs une devise que l’on voit se diffuser chez les distributeurs et les professionnels du marketing. La situation va évoluer vers de « l’humanwashing ». Après avoir « proposé une expérience d’achat » et « digitalisé le point de vente », les grands groupes vont chercher à « remettre de l’humain ». Le seul inconvénient est que les petits commerces indépendants n’ont jamais cherché à enlever du personnel, de la compétence, et donc du conseil et de l’expertise. La plus-value est de leur côté, c’est inestimable et ce n’est pas un « supplément d’âme » comme je l’entends parfois. Derrière chaque magasin, les consommateurs doivent avoir affaire à un ou une professionnelle, à une légitimité incarnée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En quoi les commerces indépendants contribuent à l’identité des villes ?

 

Vincent Chabault : Ils sont des lieux d’approvisionnement familiers, ils sont des repères géographiques mais ils sont aussi des lieux relationnels. On n’y rencontre des gens avec qui l’on échange. C’est le principe du commerce. Le commerce indépendant, celui que les consommateurs semblent plébisciter de nouveau, est le support de ce lien social. On ne peut imaginer une ville sans commerce. Il en existe malheureusement et c’est d’ailleurs l’une des conditions favorisant le repli. Le commerce, par sa dimension relationnelle, est un facteur de la vitalité démocratique.  

Par ailleurs, l’atout du commerce indépendant est qu’il est singulier. Contre un paysage commercial homogénéisé, celui des grandes enseignes nationales aujourd’hui délaissées, le commerce indépendant diffère d’une ville à l’autre. Cela prouve qu’il marque la ville, qu’il la fabrique sans la dupliquer. Que serait le quartier de la Goutte d’Or sans ses commerces ethniques et ses taxiphones, le Vieux Nice sans ses restaurants locaux ou ses boutiques d’artisanat, ou un dimanche provencal sans ses marchés ?

 

Acheter dans les petits commerces est-il un engagement citoyen ?

 

Vincent Chabault : Il ne le devrait pas mais le maillage territorial de la grande distribution puis la puissance des plateformes ont assimilé le choix du petit commerce à un engagement citoyen. Il faut le rappeler : le consommateur se sert de son pouvoir économique pour manifester son engagement. Pour les centres-villes exposés à la dé-commercialisation, le retournement des élus locaux qui tentent d’accroître l’attractivité de leur centre-ville, le plan national Action Cœur de Ville ou l’investissement passionné des commerçants sont des ressources de tout premier ordre.

Mais la revitalisation repose aussi sur l’engagement des consommateurs. Bon nombre d’entre eux doivent sortir de la contradiction suivante : se réjouir d’une livraison à domicile et déplorer dans le même temps la disparition des commerces de leur quartier. Je n’oppose pas pour autant les dispositifs numériques au commerce physique. Ils sont complémentaires comme c’est par exemple le cas des portails de librairies indépendantes Paris Librairies ou Chez mon libraire en région Auvergne-Rhône Alpes. La plateforme, sur laquelle le lecteur repère une référence, est au service du magasin dans lequel il se rend ensuite pour retirer sa commande… discuter avec les libraires, assister à des animations et découvrir d’autres ouvrages ! Le numérique au service de l’humain !

 

Copyright Photo :

Vous avez aimé ? Alors ces articles devraient vous intéresser

mood_bad
  • Pas encore de commentaires
  • Participez à la discussion !

    Suivez Petitscommerces sur les réseaux sociaux !

    Recevez chaque semaine notre newsletter
    sur le commerce de proximité

    Conditions générales de vente 

     

    La société PETITSCOMMERCES, SAS au capital de 10 000 € immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le N° 832825137 dont le siège est situé au 97 rue des Moines, 75017 Paris, est représentée par son Directeur Général, M. Maxime BEDON.

    Article 1 : Objet 

    Les présentes CGV concernent l’adhésion et l’abonnement à Petitscommerces (www.petitscommerces.fr).

    Article 2 : Contenu et modalités

    L’adhésion à Petitscommerces comprend :

    • Le déplacement en boutique
    • Le reportage photo
    • L’interview
    • La rédaction du portrait
    • La publication du portrait sur Petitscommerces
    • Le référencement optimisé du portrait sur Google

    L’abonnement à Petitscommerces comprend : 

    Offre Essentiel :

    • L’hébergement du portait 
    • La mise à jour du portrait
    • Des outils de statistiques
    • Un outil de Drive-to-store
    • Des tutoriels vidéos 
    • Des webinars
    • Un coach numérique dédié
    • Un groupe d’entraide

    Offre Boost+ :

    • L’hébergement du portait 
    • La mise à jour du portrait
    • Des outils de statistiques
    • Un outil de Drive-to-store
    • Des tutoriels vidéos  
    • Des webinars
    • Un coach numérique dédié
    • Un groupe d’entraide
    • Une campagne annuelle de publicité locale sur Facebook
    • Une campagne annuelle de publicité locale sur Instagram
    L’ensemble du contenu du portrait (photos, textes) est librement utilisable par le client.

    Article 3 : Conditions financières

    Le prix des prestations est fixé à :

    Adhésion à Petitscommerces : 350 € HT

    Abonnement à Petitscommerces (au choix) : 

    • Offre Essentiel : 90 € HT / an (sans engagement)
    • Offre Boost+ : 290 € HT / an (sans engagement)

    Article 4 : Entrée en vigueur et durée du contrat

    Le contrat entre Petitscommerces et le client prend effet à compter de la validation de l’adhésion sur https://www.petitscommerces.fr/partenaire. Il est renouvelable tous les ans par tacite reconduction. 

    Article 5 : Résiliation du contrat

    Le client peut mettre fin au présent contrat dix (10) jours ouvrés avant son expiration par lettre ou courriel. 

    En cas de résiliation, le portrait du commerce et l’accès à l’espace commerçant sont supprimés de Petitscommerces.

    Article 6 : Facturation et paiement 

    • Adhésion :

    L’adhésion est facturée le jour de sa validation par le client sur petitscommerces.fr/partenaire. 

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire le jour de la validation du portrait sur petitscommerces.fr/partenaire.

    • Abonnement :

    L’abonnement débute le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    L’abonnement est facturé le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire à échéance de la facture (30 jours).