Les librairies indépendantes ne tournent pas la page

les-librairies-independantes-ne-tournent-pas-la-page-blog-petitscommerces-petitscommerces-fr
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Sur la paille et en voie de disparition, les libraires ? Pas si vrai ! Le métier continue d’attirer, même si le secteur est fragile. Alors que la Fête de la librairie indépendante a lieu ce samedi 28 avril, nous avons rencontré cinq professionnels, à Paris et en province.

Délaissé, précaire, difficile… frappé par la prétendue crise du livre, le métier de libraire ne ferait plus rêver. Faux, archi-faux ! Si le secteur demeure très fragile, de nouveaux lieux continuent d’ouvrir, souvent portés par de jeunes libraires passionnés et volontaires. Bonne nouvelle : il y a d’ailleurs plus de lieux qui ouvrent que de lieux qui ferment. Sur les cinq dernières années, la moyenne des librairies labellisées « LiR » (1) ayant fermé leurs portes s’établit à neuf, pour un effectif (stable) de 534 lieux, selon le Centre national du livre (CNL).

A l’occasion de la 20e Fête de la librairie indépendante, le samedi 28 avril prochain, nous avons interrogé cinq libraires, récemment installés ou au seuil du départ, à Paris et aux quatre coins de la France. 

Lire l’intégralité de l’article sur Telerama

Source : Telerama

Journaliste : Sophie Rahal

Copyright Photo : Librairie Passages (Lyon)

Vous avez aimé ? Alors ces articles devraient vous intéresser !

mood_bad
  • Pas encore de commentaires
  • chat
    Participez à la discussion !

    Suivez Petitscommerces sur les réseaux sociaux !

    Recevez chaque semaine notre newsletter sur le commerce de proximité