Les centres-villes les plus vivants sont aussi ceux où le commerce indépendant est le plus dynamique !

centre-ville-dannecy-haute-savoie-ou-la-politique-est-de-preserver-le-commerce-de-proximite
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le classement 2019 des centres-villes les plus dynamiques de France a été publié il y a quelques jours. Réalisé par Procos, la fédération des enseignes, le palmarès montre cependant que les commerces indépendants sont bien souvent très présents dans les centres-villes les plus vivants de l’Hexagone !

Clermont-Ferrand, Strasbourg et Lyon, métropoles les plus dynamiques

Parmi les métropoles (supérieures à 500 000 habitants), les meilleures évolutions sont Clermont-Ferrand et Strasbourg. Ces villes ont en commun « une politique globale visant à renforcer les transports en commun, développer le tourisme et créer des événements culturels et de loisirs ».

La capitale de l’Auvergne voit « l’arrivée de nouveaux indépendants de proximité, notamment une boulangerie, ou de concepts nouveaux : café brocante, un magasin de Pop Culture et de la location de vêtements… ».

De son côté, Strasbourg possède « des indépendants de grande qualité qui sont les représentants d’un terroir et d’une histoire » mais « également de nombreux indépendants et créateurs qui apportent des concepts innovants et attractifs ».

Le centre-ville de Lyon, « qui fait la part belle aux indépendants » a aussi été classé meilleur centre-ville marchand dans la catégorie métropole !

Annecy, Quimper et Amiens, gagnantes côté grandes villes moyennes

Dans les grandes villes moyennes (entre 200 000 et 500 000 habitants), les meilleures évolutions sont Annecy et Quimper. Ces villes ont en commun « un attrait touristique important et un profil marchand tourné vers le shopping ».

À Annecy, « de nombreuses boutiques ont ouvert dans des domaines d’activités qui ont tendance à fermer : deux boucheries, une crémerie, une librairie… ». La politique de la Mairie est de « préserver le commerce de proximité, mais aussi préserver le commerce dans sa diversité ».

Le centre ville d’Amiens a lui été classé meilleur centre-ville marchand dans la catégorie villes moyennes. Son centre ville possède « des indépendants de grande qualité dont la notoriété dépasse les seules limites communales » !

Gap, Vichy et Compiègne : les petites villes moyennes qui se démarquent !

Côté petites villes moyennes (inférieures à 200 000 habitants), les meilleures évolutions sont Gap et Vichy. Ces centres-villes sont « majoritairement composés de commerces indépendants destinés à la proximité : alimentaire, service, hygiène-beauté-santé… ».

À Gap, la Mairie est là aussi très impliquée dans la revitalisation du centre-ville alors que « l’offre déjà très qualitative est constituée pour beaucoup de commerçants indépendants notamment dans l’alimentaire spécialisé ».

À Vichy, « l’une des forces du centre-ville est la qualité de ses commerçants indépendants. Que ce soit sur l’offre alimentaire, la restauration, la décoration voire même le shopping, Vichy dispose de maisons de renom qui attirent bien au-delà des frontières communales ». 

Le centre ville de Compiègne a lui été élu meilleur centre-ville marchand de la catégorie. Un centre-ville avec « une offre alimentaire qualitative, ainsi que des restaurants qui font toujours la renommée de la ville ».

En lisant attentivement l’étude très complète de Procos, on constate donc qu’un équilibre entre commerçants indépendants et enseignes est indispensable à la vitalité des centres-villes. Une condition nécessaire mais non suffisante. « Prise de conscience, diagnostic, anticipation, politique volontariste et mesures opérationnelles » sont au final les points communs entre toutes les villes lauréates du palmarès 2019. Autrement dit, un choix politique avec une véritable vision de la ville à long terme.

Article publié sur LinkedIn

Sources : Palmarès Procos 2019 des centres-villes commerçants

Copyright photo : Centre-ville d’Annecy (Pixabay)

Vous avez aimé ? Alors ces articles devraient vous intéresser !

mood_bad
  • Pas encore de commentaires
  • chat
    Participez à la discussion !

    Suivez Petitscommerces sur les réseaux sociaux !

    Recevez chaque semaine notre newsletter
    sur le commerce de proximité

    Conditions générales de vente. 

     

    La société PETITSCOMMERCES, SAS au capital de 10 000 € immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le N° 832825137 dont le siège est situé au 97 rue des Moines, 75017 Paris, est représentée par son Directeur Général, M. Maxime BEDON.

     

    Article 1 : Objet 

     

    Les présentes CGV concernent la création du portrait du commerce et l’adhésion Petitscommerces. 

     

    Article 2 : Contenu et modalités

     

    La création du portrait du commerce comprend :

    • Le déplacement en boutique
    • Le reportage photo
    • L’interview
    • La rédaction du portrait
    • La publication du portrait sur Petitscommerces (www.petitscommerces.fr)
    • Le référencement optimisé du portrait sur Google
    • La publicité locale sur Facebook et Instagram

     

    L’adhésion Petitscommerces comprend : 

    • L’hébergement du portait du commerce sur Petitscommerces 
    • Un outil de Drive-to-store
    • L’accès à un espace commerçant dédié (outils de statistiques, possibilités de mise à jour du portrait, formations vidéos sur des outils de communication numérique, coach numérique dédié, services premium)

     

    Il est entendu que l’ensemble du contenu du portrait (photos, textes) est librement utilisable par le client.

     

    Article 3 : Conditions financières

     

    Le prix des prestations est fixé à :

    Création du portrait du commerce : 350 € HT

    Adhésion Petitscommerces : 9 € HT / mois ou 90 € HT / an (selon la formule choisie)

     

    Article 4 : Entrée en vigueur et durée du contrat

     

    Le contrat entre Petitscommerces et le client prend effet à compter de la validation du portrait sur petitscommerces.fr/partenaire. Il est sans engagement ou avec engagement d’un an (selon la formule choisie).

     

    Article 5 : Résiliation du contrat

     

    Le contrat entre Petitscommerces et le client est renouvelable par tacite reconduction sauf dénonciation par le client, dix (10) jours ouvrés avant son expiration par lettre ou courriel. 

    En cas de résiliation, le portrait du commerce et l’accès à l’espace commerçant sont supprimés de Petitscommerces.

     

    Article 6 : Facturation et paiement 

     

    • Portrait du commerce 

    Le portrait du commerce est facturé le jour de sa validation par le client sur petitscommerces.fr/partenaire. 

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire le jour de la validation du portrait sur petitscommerces.fr/partenaire.

     

    • Adhésion Petitscommerces sans engagement :

    L’adhésion débute le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    L’adhésion est facturée chaque trimestre à terme échu.

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire à échéance de la facture (30 jours).

     

    • Adhésion Petitscommerces avec engagement d’un an :

    L’adhésion débute le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    L’adhésion est facturée le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire à échéance de la facture (30 jours).