L’ère de la déconsommation a commencé : les Français achètent moins, mais mieux !

Smile Argenteuil épicerie vrac bio locale zéro déchet café cantine vegan 55 rue Antonin Georges Belin pancarte2
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
0

De plus en plus de Français délaissent les supermarchés pour se tourner vers des modes de consommation plus responsables : circuits courts, vrac, et achats dans les petits commerces. En 2019, ils ont fait le choix de consommer moins mais mieux. Une tendance qui ne fait que commencer !

 

C’est un retournement historique. En 2019, les achats alimentaires des Français ont baissé de 1,4% dans les grandes surfaces, selon l’institut d’études Iri, qui comptabilise depuis vingt cinq ans les ventes réalisées par la grande distribution en France. L’année dernière, la baisse des ventes en volume a eu lieu dans tous les types de grandes surfaces : -2,3% pour les hypermarchés, -1,5% pour les supermarchés et même -1,6% pour les enseignes à bas coûts. Au delà de l’alimentaire, les rayons textile, beauté et hygiène ont également vu leur ventes baisser l’an dernier. Signe que le phénomène de déconsommation est là pour s’installer.

Consommer responsable, c’est avant tout consommer moins

Alors que neuf Français sur dix aimeraient vivre dans une société où la consommation prendrait moins de place, selon le baromètre réalisé en 2019 par Greenflex et l’ADEME, consommer responsable, c’est avant tout consommer moins pour plus de la moitié d’entre eux. Par exemple, au lieu de manger de la viande tous les jours, ils en consomment seulement une fois par semaine, mais de meilleure qualité et achetée chez le boucher de leur quartier.

Plutôt du local que du bio importé

Si le marché des produits bio (dominé par la grande distribution) ne cesse de progresser, les consommateurs ne sont plus dupes. Huit Français sur dix préfèrent désormais acheter des produits locaux et de saison, plutôt que des produits labellisés bio importés du bout du monde. “C’est bon, ce sont des produits locaux venant de petites fermes”, a par exemple témoigné la semaine dernière une cliente au journal de France 2 dans un magasin de producteurs locaux de Haute-Garonne.

Vrac, circuits courts et petits commerces

La sensibilisation croissante des consommateurs à l’écologie a également favorisé le retour de la vente en vrac et des circuits courts qui étaient très répandus avant l’arrivée des grandes surfaces dans les années 60. Le vrac limite l’usage des emballages cartons et plastiques tandis que les circuits courts limitent les intermédiaires et les transports, tout en permettant aux producteurs une plus juste rémunération et aux consommateurs, la garantie de la qualité et de la traçabilité des produits.

De façon plus générale, les consommateurs préfèrent de plus en plus soutenir l’économie locale et faire leurs achats dans les petits commerces au détriment des supermarchés. Dans sa dernière étude sur le commerce (2018), l’INSEE montre ainsi que les ventes augmentent dans les commerces de détail alimentaire spécialisés et les petites surfaces généralistes alors qu’elles diminuent dans les grandes surfaces. 

Source : Ademe, Iri, Insee

Copyright photo : Portrait Petitscommerces de Smile, café-cantine et épicerie vrac avec des produits bio, équitables et locaux à Argenteuil

Relisez notre tribune sur l’importance des petits commerces :

Au fait, qu’est-ce qu’un petit commerce et pourquoi sont-ils si importants ?

Vous avez aimé ? Alors ces articles devraient vous intéresser !

mood_bad
  • Pas encore de commentaires
  • chat
    Participez à la discussion !

    Suivez Petitscommerces sur les réseaux sociaux !

    Recevez chaque semaine notre newsletter
    sur le commerce de proximité

    GOOD NEWS

    Recevez notre newsletter chaque semaine !

    Pas de spam, que des bonnes nouvelles sur le commerce chaque mercredi !

    Conditions générales de vente. 

     

    La société PETITSCOMMERCES, SAS au capital de 10 000 € immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le N° 832825137 dont le siège est situé au 97 rue des Moines, 75017 Paris, est représentée par son Directeur Général, M. Maxime BEDON.

     

    Article 1 : Objet 

     

    Les présentes CGV concernent la création du portrait du commerce et l’adhésion Petitscommerces. 

     

    Article 2 : Contenu et modalités

     

    La création du portrait du commerce comprend :

    • Le déplacement en boutique
    • Le reportage photo
    • L’interview
    • La rédaction du portrait
    • La publication du portrait sur Petitscommerces (www.petitscommerces.fr)
    • Le référencement optimisé du portrait sur Google
    • La publicité locale sur Facebook et Instagram

     

    L’adhésion Petitscommerces comprend : 

    • L’hébergement du portait du commerce sur Petitscommerces 
    • Un outil de Drive-to-store
    • L’accès à un espace commerçant dédié (outils de statistiques, possibilités de mise à jour du portrait, formations vidéos sur des outils de communication numérique, coach numérique dédié, services premium)

     

    Il est entendu que l’ensemble du contenu du portrait (photos, textes) est librement utilisable par le client.

     

    Article 3 : Conditions financières

     

    Le prix des prestations est fixé à :

    Création du portrait du commerce : 350 € HT

    Adhésion Petitscommerces : 9 € HT / mois ou 90 € HT / an (selon la formule choisie)

     

    Article 4 : Entrée en vigueur et durée du contrat

     

    Le contrat entre Petitscommerces et le client prend effet à compter de la validation du portrait sur petitscommerces.fr/partenaire. Il est sans engagement ou avec engagement d’un an (selon la formule choisie).

     

    Article 5 : Résiliation du contrat

     

    Le contrat entre Petitscommerces et le client est renouvelable par tacite reconduction sauf dénonciation par le client, dix (10) jours ouvrés avant son expiration par lettre ou courriel. 

    En cas de résiliation, le portrait du commerce et l’accès à l’espace commerçant sont supprimés de Petitscommerces.

     

    Article 6 : Facturation et paiement 

     

    • Portrait du commerce 

    Le portrait du commerce est facturé le jour de sa validation par le client sur petitscommerces.fr/partenaire. 

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire le jour de la validation du portrait sur petitscommerces.fr/partenaire.

     

    • Adhésion Petitscommerces sans engagement :

    L’adhésion débute le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    L’adhésion est facturée chaque trimestre à terme échu.

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire à échéance de la facture (30 jours).

     

    • Adhésion Petitscommerces avec engagement d’un an :

    L’adhésion débute le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    L’adhésion est facturée le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire à échéance de la facture (30 jours).