Le kit de réouverture pour les commerçants de proximité

Visuel-Le-kit-de-réouverture-pour-les-commerçants-de-proximité
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
+19

Partout en France, le commerce de proximité va redémarrer ! Les petits commerces, les terrasses des cafés et des restaurants vont enfin pouvoir rouvrir le 19 mai 2021. Une réouverture tant attendue et souhaitée par les commerçants comme les clients ! Pour aider les commerçants à rouvrir dans les meilleures conditions, Petitscommerces publie ce kit de réouverture en partenariat avec Les élévateurs, programme d’accompagnement dédié aux futurs commerçants. Ce kit, mis à jour régulièrement, informe les commerçants sur le protocole sanitaire, les aides financières et leur donne de nombreux conseils pour réussir leur réouverture !

Article mis à jour le 28 mai.

I. Quels commerces peuvent rouvrir et dans quelles conditions ?

Les commerces autorisés à ouvrir

✔ Tous les commerces, même dans les centres commerciaux, peuvent rouvrir leurs portes dès le 19 mai, en respectant les jauges et protocoles adaptés à chaque lieu et activité.

✔ Les bars et restaurants pourront aussi rouvrir à 50% de leur capacité d’accueil dès le 19 mai, mais uniquement pour les tables en terrasse et avec un maximum de six personnes assises à table.

✔ Pour les salles des cafés et des restaurants, il faudra attendre le 9 juin, toujours avec un maximum de six personnes assises à table. Le couvre-feu sera aussi décalé à 21 heures.

Le protocole renforcé et les bonnes pratiques

✔ Port du masque chirurgical obligatoire et gel hydroalcoolique obligatoire à l’entrée du magasin (y compris pour les enfants à partir de 11 ans).

✔ Pour les magasins de plus de 400 mètres carrés, la jauge d’accueil du public est de 8 m² par client. Les commerces de plus de 400 m² doivent également prévoir un système de comptage à l’entrée.

✔ Pour les magasins de moins de 400 mètres carrés, la jauge d’accueil du public est de 8 m² par client. Soit 6 clients maximum dans un commerce de 50 m² par exemple. À noter : on ne compte ni le commerçant ni ses salariés. À partir du 9 juin, la jauge passe à 4 m² par client.

✔ Des informations précises sur la capacité d’accueil et les consignes sanitaires doivent être affichées et visibles depuis l’extérieur.

Voici également quelques bonnes pratiques à mettre en place :

– Privilégier les prises de rendez-vous 

– Prévoir quand cela est possible un sens de circulation dans le magasin

– Servir les clients et prendre son temps 

– Communiquer les heures d’affluence dans votre boutique

– Établir un marquage afin de garder 1 mètre entre chaque personne

– Privilégier le paiement par CB sans contact et désinfecter le matériel très régulièrement

– Se laver les mains très régulièrement, idéalement après chaque contact avec une personne ou un objet extérieur (monnaie, panier, contenant…).

– Aérer le magasin plusieurs minutes toutes les heures 

Dans tous les cas, respectez strictement toutes les mesures d’hygiène et les gestes barrières. Prenez soin de vous en priorité !

II. Notre boîte à outils pour réussir votre réouverture

Les conseils de Petitscommerces

✔ Mettre à jour vos horaires sur votre fiche Google My Business via le site mybusiness.google.com ou l’appli Google My Business

✔ Créer un post “événement” sur Google My Business et Facebook pour informer vos clients de votre situation (horaires, jauge, dispositions mises en place)

✔ Mettre à jour votre page Facebook, rubrique à propos et/ou votre biographie sur votre compte Instagram

✔  Pour les adhérents à Petitscommerces, mettre à jour votre portrait Petitscommerces en vous connectant à votre espace commerçant. 

✔ Publier des messages sur les réseaux sociaux et faites du “teasing” avant l’ouverture. 

✔ Partager les coulisses de votre réouverture (avant, pendant, après). N’hésitez pas à réaliser vos messages en vidéo qui sont particulièrement appréciés des clients !

✔ Préparer un évènement privé, toujours dans le respect des normes sanitaires en vigueur. La réouverture de votre boutique est un véritable événement pour vous, vos employés et bien-sûr vos clients qui seront ravis de vous revoir. Un atelier ? Une dégustation ? Une journée portes ouvertes où vous dévoilerez les coulisses de votre métier ? Les idées ne manquent pas. Faites tout simplement quelque chose qui vous ressemble. Ce qui a le plus manqué à vos clients, c’est vous !

✔ Parler à d’autres commerçants et rejoindre le groupe d’entraide Petitscommerces. Connectez-vous avec les commerçants de votre ville, de votre quartier… Vous pourriez certainement créer des synergies ensemble. Rejoignez le groupe d’entraide Petitscommerces où près de 3 000 commerçants de toute la France échangent déjà chaque jour pour mieux gérer et développer leur activité.

✔ Et en plus, nous vous avons concocté un jeu concours Petitscommerces x Les Elévateurs  pour vous aider à booster votre activité pour cette réouverture ! Restez connectés à nos réseaux sociaux (@petitscommerces et @les_elevateurs). Le commerçant gagnant remportera le portrait de son commerce offert sur Petitscommerces et 2 séances d’une heure de coaching offerte par Les Élévateurs ! Tirage au sort le 26 mai.

Les conseils des experts et mentors du programme d’accompagnement Les Élévateurs

✔ Les conseils de Marie-Hélène Kennedy, experte Coffee Shop, Salon de Thé, et restaurant.  Pour les établissement comme les cafés, restaurants, coffee shops et salons de thé qui étaient jusqu’à présent complètement fermés :

– Anticipez un nettoyage en profondeur de votre établissement, rangez, ajoutez quelques nouveautés déco !

– Vérifiez le fonctionnement de tout le matériel, y compris les hôtes d’extraction, les évacuations, la production d’eau chaude etc…

– Prévoyez de commander vos matières premières par anticipation (autant que possible) les fournisseurs vont être débordés !

– Sur-staffer pour l’ouverture, vous n’êtes plus organisés, et votre personnel a sûrement perdu l’habitude de travailler…

– Décidez si vous allez continuer le « à emporter », si c’est le cas, prévoyez vos contenants et votre organisation, vous allez sûrement être dé-bor-dés !

– Prenez du plaisir à ré-accueillir vos clients ! Faites leur ressentir et savoir ! Par exemple en utilisant les réseaux sociaux pour les avertir ! Ils sont tellement heureux de vous retrouver.

– Faites du buzz sur les réseaux sociaux !

✔ Les conseils de Maître Baptiste Robelin (Novlaw Avocats) – Avocat au Barreau de Paris, spécialisé en droit immobilier et droit commercial. À l’approche de la réouverture des commerces, quelques conseils juridiques s’imposent afin d’envisager plus sereinement votre reprise d’activité.

– Si vous êtes un restaurateur, il peut être particulièrement bienvenue de s’assurer de la possibilité de bénéficier d’une extension ou d’une terrasse éphémère. En effet, certaines communes ont autorisé à titre gratuit l’extension des terrasses et des bars et restaurants sur l’espace public jusqu’à une période déterminée. Tel est le cas à Paris jusqu’à la fin de l’été 2021. Attention toutefois, le droit de terrasse sera restauré au terme de cette période. Les extensions et terrasses éphémères ne seront plus accordées à titre gratuit.

– Cette période de crise prolongée met en tension la trésorerie disponible. Dès lors, si vous êtes un commerçant, il ne faut pas hésiter à tenter une négociation du loyer avec votre bailleur, d’autant plus si vous êtes en période triennale. La valeur locative va très probablement être amenée à baisser après la période de crise sanitaire. Dès lors, vous pourrez demander que le loyer soit révisé à cette valeur locative inférieure au loyer plancher.

✔ Les conseils de Christine Ball, ex. entrepreneuse commerçante et fondatrice de Nudge Agency. Une réouverture, c’est comme une ouverture ! Il faut être au petit soin du client, lui souhaiter à nouveau la bienvenue. Quelques actions à mettre en œuvre :

– Modifier la déco de la boutique à lui donner la sensation qu’il y a du nouveau

– L’accueillir avec une citronnade, des petits gâteaux fait-maison. Lui montrer que l’on est heureux de le revoir.

– Mettre des fleurs à la caisse, et soigner les emballages (une petite fleur séchée, un bonbon,…). Et bien évidemment communiquer sur vos réseaux sociaux 😉 

✔ Les conseils de Carole Rapin, ex entrepreneuse commerçante et consultante en développement et stratégie auprès des entrepreneurs commerçants et fondatrice de Porteur2projets. Il est crucial d’avoir un fichier clients complet, à jour et informatisé : il est important que la base de données inclut le maximum d’informations par client, à commencer par le téléphone mais plus encore le mail, ainsi que leur taille, pointure, goûts, préférences, etc. pour pouvoir communiquer avec eux :

– Par différents canaux à choisir en fonction de l’objectif

– En les engageant durablement à travers une newsletter qui soit l’expression fidèle de l’univers du commerce

– De manière ciblée, en fonction de leurs goûts et de leurs attentes. Un fichier informatisé permet de sélectionner rapidement et efficacement, à travers des critères et des filtres, les clients auprès desquels on veut avoir un impact. En boutique de mode par exemple, s’adresser spécifiquement aux clients qui achètent telle marque ou telle couleur permet d’écouler du stock plus rapidement puisqu’on s’adresse à une cible vraiment qualifiée. 

✔ Les conseils de Stéphane Migaud, expert MAIF, spécial prévention pour vos salariés. A l’approche de la réouverture de votre commerce ou de votre restaurant, vous allez devoir penser l’organisation du travail, de votre activité et mettre en place toutes les mesures de prévention qui permettront de réduire au maximum le risque de contamination et de pouvoir prendre soin de vos salariés. Ces mesures comprennent :

des actions de prévention des risques professionnels : mettre à disposition des salariés un nombre suffisant de masques durant sa journée de travail, mettre à disposition une solution hydro alcoolique pour lui de se désinfecter les mains entre chaque client ou chaque mission

des actions d’information et de formation : ne pas hésiter à prendre du temps avant la réouverture d’informer les salariés des nouvelles modalités de travail, effectuer un affichage des nouvelles consignes (sens de circulation…)

la mise en place d’une organisation et de moyens adaptés : informer la clientèle sur le port obligatoire du masque, mettre à disposition des solutions hydro alcooliques, informer sur les sens de circulation et en général toutes les mesures prévenant le risque de contact. 

A défaut de respecter ces mesures, vos salariés pourraient se retourner contre vous. Lorsque l’activité aura repris son cours et après une longue période de fermeture n’hésitez pas à solliciter votre assureur pour faire le point sur vos besoins et adapter votre contrat d’assurance à vos nouvelles conditions de travail.

III. Quelles aides financières obtenir et qui contacter ?

✔ Bénéficier du fonds de solidarité du gouvernement

  • Le fonds de solidarité d’un milliard d’euros pour les entrepreneurs, commerçants et artisans a été renforcé. L’aide peut aller jusqu’à 1 500 euros en cas de baisse de 20 à 50% du chiffre d’affaires et jusqu’à 10 000 euros en cas de baisse supérieure à 50% du chiffre d’affaires. Dans ce dernier cas, vous pouvez le droit de préférer l’indemnisation de 20% du chiffre d’affaires dans la limite de 200 000 euros. Cette aide pourra être versée aux entreprises ayant maximum 50 salariés. Vous pourrez bénéficier de cette aide en faisant une simple déclaration sur le site de la DGFiP
  • Précision importante : la perte de chiffre d’affaires doit être calculée en incluant « le chiffre d’affaires réalisé sur les activités de vente à distance, avec retrait en magasin ou livraison, ou sur les activités de vente à emporter ».
  • À partir du mois de juin, seules les entreprises des secteurs S1 et S1 Bis (restaurants, structures touristiques, galeries d’art, cinémas…) resteront éligibles au fonds de solidarité. La compensation sera fixée à 40% de la perte d’activité en juin 2021 par rapport à juin 2019, à 30 % de la perte d’activité en juillet 2021 par rapport à juillet 2019 et à 20% de la perte d’activité en août 2021 par rapport à août 2019, et ce quelque soit la baisse du chiffre d’affaires.

✔ Bénéficier du chèque numérique pour les commerçants et artisans

  • C’est l’aide nationale annoncée par le gouvernement le 28 janvier et prolongée jusqu’au 30 juin 2021. Le Chèque France Num de 500 euros est utilisable par tous les commerçants et artisans pour les aider à financer leurs dépenses sur le numérique. 

Si vous lisez cet article, vous avez de fortes chances de pouvoir bénéficier du chèque numérique, notamment avec Petitscommerces !

✔ L’aide à la reprise pour les fonds de commerce rachetés pendant la crise

  • L’aide à la reprise, complémentaire au fonds de solidarité, a été créée pour les entreprises qui ont acquis, entre le 1er janvier et le 31 décembre 2020, au moins un fonds de commerce dont l’activité a été interdite d’accueil du public sans interruption entre novembre 2020 et mai 2021, et qui n’ont fait aucun chiffre d’affaires en 2020.
  • Pour les entreprises de moins de 50 salariés, le montant de cette aide s’élève à 90 % des pertes d’exploitation sur la période éligible de 6 mois (janvier à juin 2021).

✔ Bénéficier du dispositif d’aide pour les stocks

Tous les commerces affectés par la problématique de stocks saisonniers (habillement, chaussure, sport, maroquinerie…) peuvent bénéficier d’une aide forfaitaire représentant 80% du montant de l’aide touchée au titre du fonds de solidarité en novembre 2020, soit 5 800 euros en moyenne.

Bruno Le Maire et Alain Griset ont annoncé que l’aide aux stocks sera versée automatiquement dès le 25 mai à environ 36 000 entreprises qui réalisent moins de 1 million d’euros de chiffre d’affaires, sans avoir besoin de renseigner un formulaire. Ce décret précise les modalités d’application de cette mesure.

IV. Une formation en ligne, visionnable  en replay, pour obtenir des conseils et rouvrir dans les meilleurs conditions

Vous êtes commerçant ou artisan et vous allez rouvrir prochainement ? Nous avons organisé une formation en ligne accessible en replay pour vous donner des conseils et des bonnes pratiques pour réussir la réouverture de votre commerce ! Retrouvez-vous avec vos pairs et notre collectif d’experts pour un bon coup de boost avant la réouverture de vos boutiques 😉  Replay à la demande sur ce lien ou sur le formulaire ci-dessous.

Nous ferons tout notre possible pour actualiser cet article avec les nouvelles aides qui seront mises en place. Prenez soin de vous.

L’équipe de Petitscommerces et Les Élévateurs

Kit réalisé avec le soutien de :

Logo-Maif-Partenaire-Petitscommerces-Le-kit-de-réouverture-pour-les-commerçants-de-proximité
 
CDCF-Partenaire-Petitscommerces-Le-kit-de-réouverture-pour-les-commerçants-de-proximité
 
JNCP-Partenaire-Petitscommerces-Le-kit-de-réouverture-pour-les-commerçants-de-proximité
 

FFAC-Partenaire-Petitscommerces-Logo-Maif-Partenaire-Petitscommerces-Le-kit-de-réouverture-pour-les-commerçants-de-proximité

 

Vous avez aimé ? Alors ces articles devraient vous intéresser

mood_bad
  • Pas encore de commentaires
  • Participez à la discussion !

    Suivez Petitscommerces sur les réseaux sociaux !

    Recevez chaque semaine notre newsletter
    sur le commerce de proximité

    Conditions générales de vente 

     

    La société PETITSCOMMERCES, SAS au capital de 10 000 € immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le N° 832825137 dont le siège est situé au 97 rue des Moines, 75017 Paris, est représentée par son Directeur Général, M. Maxime BEDON.

    Article 1 : Objet 

    Les présentes CGV concernent l’adhésion et l’abonnement à Petitscommerces (www.petitscommerces.fr).

    Article 2 : Contenu et modalités

    L’adhésion à Petitscommerces comprend :

    • Le déplacement en boutique
    • Le reportage photo
    • L’interview
    • La rédaction du portrait
    • La publication du portrait sur Petitscommerces
    • Le référencement optimisé du portrait sur Google

    L’abonnement à Petitscommerces comprend : 

    Offre Essentiel :

    • L’hébergement du portait 
    • La mise à jour du portrait
    • Des outils de statistiques
    • Un outil de Drive-to-store
    • Des tutoriels vidéos 
    • Des webinars
    • Un coach numérique dédié
    • Un groupe d’entraide

    Offre Boost+ :

    • L’hébergement du portait 
    • La mise à jour du portrait
    • Des outils de statistiques
    • Un outil de Drive-to-store
    • Des tutoriels vidéos  
    • Des webinars
    • Un coach numérique dédié
    • Un groupe d’entraide
    • Une campagne annuelle de publicité locale sur Facebook
    • Une campagne annuelle de publicité locale sur Instagram
    L’ensemble du contenu du portrait (photos, textes) est librement utilisable par le client.

    Article 3 : Conditions financières

    Le prix des prestations est fixé à :

    Adhésion à Petitscommerces : 350 € HT

    Abonnement à Petitscommerces (au choix) : 

    • Offre Essentiel : 90 € HT / an (sans engagement)
    • Offre Boost+ : 290 € HT / an (sans engagement)

    Article 4 : Entrée en vigueur et durée du contrat

    Le contrat entre Petitscommerces et le client prend effet à compter de la validation de l’adhésion sur https://www.petitscommerces.fr/partenaire. Il est renouvelable tous les ans par tacite reconduction. 

    Article 5 : Résiliation du contrat

    Le client peut mettre fin au présent contrat dix (10) jours ouvrés avant son expiration par lettre ou courriel. 

    En cas de résiliation, le portrait du commerce et l’accès à l’espace commerçant sont supprimés de Petitscommerces.

    Article 6 : Facturation et paiement 

    • Adhésion :

    L’adhésion est facturée le jour de sa validation par le client sur petitscommerces.fr/partenaire. 

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire le jour de la validation du portrait sur petitscommerces.fr/partenaire.

    • Abonnement :

    L’abonnement débute le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    L’abonnement est facturé le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire à échéance de la facture (30 jours).