La Fédération Française de l’Equipement du Foyer, une fédération aux petits soins pour ses adhérents !

La-Fédération-Française-de-lEquipement-du-Foyer-une-fédération-aux-petits-soins-pour-ses-adhérents-

Fondée en 1929, la Fédération Française de l’Equipement du Foyer (FFEF) représente et défend les intérêts des professionnels du commerce en Equipement du Foyer, Droguerie, Bazar, Arts de la Table et Cadeaux. Zoom sur cette fédération et ces secteurs qui comptent de nombreux commerces indépendants !

Quel est le point commun entre un magasin discount, une boutique de cadeaux, une droguerie et une boutique de déco ou d’articles de cuisine ? Ils sont tous représentés par la Fédération Française de l’Equipement du Foyer (FFEF), une fédération très ancienne qui accompagne aujourd’hui 5 000 entreprises, soit 8 000 établissements et 35 000 salariés ! Des secteurs très différents, avec de nombreux commerces indépendants et qui résistent plutôt bien à la crise.

Des secteurs en croissance, notamment les Arts de la Table

Pour suivre l’évolution de l’activité de ses adhérents, la Fédération Française de l’Equipement du Foyer utilise le baromètre du CDNA (commerce de détail non alimentaire), réalisé chaque mois sur plus de 800 entreprises. Si l’incertitude domine désormais en raison de la crise énergétique, les derniers mois ont montré une amélioration de l’activité dans les trois secteurs représentés par la FFEF.

Ainsi, au premier trimestre 2022, le segment des arts de la table, avec de nombreux commerçants indépendants – a enregistré une croissance de 5% et a même retrouvé son niveau d’avant crise Covid. Sur un an, le taux de croissance en glissement annuel est de 12,3%.

De leur côté, les drogueries – majoritairement tenues par des commerçants indépendants – ont vu leur chiffre d’affaires progresser pour le cinquième trimestre consécutif, avec 8% de croissance au premier trimestre par rapport à l’an dernier et 8,7% en glissement annuel. L’activité des drogueries reste cependant en léger repli (-1,5%) par rapport à 2019.

Enfin, le segment de l’équipement du foyer (décoration de la maison, cadeaux, petit mobilier, magasins discount) – secteur où les indépendants sont les moins nombreux – a progressé de 4,5% au 1er trimestre, en forte progression sur un an (+16,3 %) mais toujours en baisse par rapport à 2019. 

Lobbying auprès de Bercy et assistance juridique

La première mission de la FFEF est de représenter et défendre les intérêts de ses adhérents. Alors que les crises se succèdent (gilets jaunes, covid, pouvoir d’achat, crise énergétique…), son rôle auprès des pouvoirs publics est de plus en plus important. Alors que certains commerçants ont vu leur facture multiplier par 10, la Fédération a récemment alerté Bercy pour que le secteur obtienne des aides.

Chaque mois, la FFEF discute aussi avec les syndicats de salariés au niveau de la branche, nous explique Allison Fontaine, la déléguée générale de la FFEF depuis 2016 et juriste de formation.

L’accompagnement juridique est d’ailleurs un point fort de la Fédération. La FFEF propose à tous ses adhérents un contrat de protection juridique, qui permet de couvrir toutes les problématiques de l’entreprise. Elle a par exemple permis à une droguerie d’obtenir un accord important avec la SNCF pour le dédommagement de travaux.

La FFEF a aussi signé une Convention avec le Centre de médiation de la consommation de conciliateurs de justice (CM2C) pour mettre gratuitement à disposition de ses adhérents un médiateur qui aide à résoudre à l’amiable les différends avec les consommateurs. La FFEF fournit également la vitrophanie afin de répondre à l’obligation d’information du consommateur.

Une communication originale pour les adhérents et le grand public

Comme beaucoup de fédérations, la Fédération Française de l’Equipement du Foyer agit souvent dans l’ombre. C’est pour faire connaitre ses missions et les métiers qu’elle représente que la FFEF communique de plus en plus et de façon originale. 

Pas moins de 3 newsletters par mois sont envoyées aux commerçants adhérents : revue de presse, actu du secteur, actu sociale… De nombreuses fiches pratiques sont aussi disponibles sur le site flambant neuf de la FFEF.

Ces derniers mois, Faustine Couvey, chargée de communication, a également mis en place plusieurs actions auprès des consommateurs. Sur les réseaux sociaux, la FFEF publie des trucs et astuces. L’idée est de mettre l’accent sur le volet écologique, le consommer local, l’utilisation des produits, notamment dans la droguerie, en partageant des conseils de leurs commerçants adhérents comme ci-dessous ⤵️

L’ambition plus générale de la FFEF ? Accompagner ses adhérents à proposer une vraie expérience client alors que les consommateurs recherchent des choses qui sortent de l’ordinaire, de plus en plus de conseils et de services.

Vous êtes commerçant dans un des secteurs représentés par la FFEF et vous n’êtes pas encore adhérent ? Contactez-les sans plus attendre !

Commerçants

Gagnez du chiffre d'affaires, de nouveaux clients et une visibilité supplémentaire sur internet.

Collectivités

Nous vous aidons à soutenir le commerce local.

Annonceurs

Vous souhaitez communiquer sur le 1er site dédié au commerce de proximité ?

Ces articles devraient aussi vous intéresser

Conditions générales de vente 

 

La société PETITSCOMMERCES, SAS au capital de 10 000 € immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le N° 832825137 dont le siège est situé au 97 rue des Moines, 75017 Paris, est représentée par son Directeur Général, M. Maxime BEDON.

Article 1 : Objet 

Les présentes CGV concernent l’adhésion et l’abonnement à Petitscommerces (www.petitscommerces.fr).

Article 2 : Contenu et modalités

L’adhésion à Petitscommerces comprend :

  • Le déplacement en boutique
  • Le reportage photo
  • L’interview
  • La rédaction du portrait
  • La publication du portrait sur Petitscommerces
  • Le référencement optimisé du portrait sur Google

L’abonnement à Petitscommerces comprend : 

Offre Essentiel :

  • L’hébergement du portait 
  • La mise à jour du portrait
  • Des outils de statistiques
  • Un outil de Drive-to-store
  • Des tutoriels vidéos 
  • Des webinars
  • Un coach numérique dédié
  • Un groupe d’entraide

Offre Boost+ :

  • L’hébergement du portait 
  • La mise à jour du portrait
  • Des outils de statistiques
  • Un outil de Drive-to-store
  • Des tutoriels vidéos  
  • Des webinars
  • Un coach numérique dédié
  • Un groupe d’entraide
  • Une campagne annuelle de publicité locale sur Facebook
  • Une campagne annuelle de publicité locale sur Instagram
L’ensemble du contenu du portrait (photos, textes) est librement utilisable par le client.

Article 3 : Conditions financières

Le prix des prestations est fixé à :

Adhésion à Petitscommerces : 350 € HT

Abonnement à Petitscommerces (au choix) : 

  • Offre Essentiel : 90 € HT / an (sans engagement)
  • Offre Boost+ : 290 € HT / an (sans engagement)

Article 4 : Entrée en vigueur et durée du contrat

Le contrat entre Petitscommerces et le client prend effet à compter de la validation de l’adhésion sur https://www.petitscommerces.fr/partenaire. Il est renouvelable tous les ans par tacite reconduction. 

Article 5 : Résiliation du contrat

Le client peut mettre fin au présent contrat dix (10) jours ouvrés avant son expiration par lettre ou courriel. 

En cas de résiliation, le portrait du commerce et l’accès à l’espace commerçant sont supprimés de Petitscommerces.

Article 6 : Facturation et paiement 

  • Adhésion :

L’adhésion est facturée le jour de sa validation par le client sur petitscommerces.fr/partenaire. 

Le paiement se fait par prélèvement bancaire le jour de la validation du portrait sur petitscommerces.fr/partenaire.

  • Abonnement :

L’abonnement débute le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

L’abonnement est facturé le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

Le paiement se fait par prélèvement bancaire à échéance de la facture (30 jours).