Internet va-t-il supplanter le commerce traditionnel ?

internet-va-t-il-supplanter-le-commerce-traditionnele28089
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le développement du commerce en ligne est-il une menace pour les magasins ou une chance pour se recentrer vers la proximité ?

« Le magasin renoue avec l’essence du commerce »

Jacques Creyssel, président de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD)

« Depuis cinquante ans, on ne cesse d’annoncer la mort d’une forme de distribution. L’hypermarché devait tuer le commerce de proximité, les supermarchés allaient sombrer, et maintenant ce sont les hypermarchés qui seraient en voie de disparition. Tout cela s’est révélé faux. Les nouvelles formes de commerce ne font pas disparaître les anciennes.

Le magasin retrouve ainsi ce qui fait l’essence du commerce : le plaisir d’acheter, le contact humain, le conseil. Le symbole de la force des magasins, c’est que les géants du commerce électronique cherchent maintenant à en racheter. »

« L’e-commerce n’est un danger que pour ceux qui l’ignorent »

Marc Lolivier, délégué général de la Fédération d’e-commerce et de la vente à distance (Fevad)

Le commerce électronique n’est une menace que pour ceux qui refusent de s’adapter. Pour les autres, au contraire, c’est une opportunité. Ce n’est pas seulement un outil qui sert à faire des ventes en ligne, c’est aussi le moyen d’attirer les consommateurs dans les magasins. Avec le « click and collect », qui consiste à retirer dans un magasin un produit commandé en ligne, une commande sur trois donne lieu à un achat complémentaire lors du passage dans le point de vente. »

 

Lire la totalité des interviews sur LaCroix.fr

Source : La Croix

Journaliste : Mathieu Castagnet

Copyright Photo :  Maksim Kostenko – Fotolia

Vous avez aimé ? Alors ces articles devraient vous intéresser !

mood_bad
  • Pas encore de commentaires
  • chat
    Participez à la discussion !

    Suivez Petitscommerces sur les réseaux sociaux !

    Recevez chaque semaine notre newsletter
    sur le commerce de proximité