Gastronomie : Paris agité du local

gastronomie-paris-agite-du-local-le-monde-artisans-alimentaires-parisiens
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Bières de la Goutte-d’Or, mozzarellas de la rue Basfroi, vin des Arts-et-Métiers… Presque chassé de la capitale depuis l’après-guerre, l’artisanat alimentaire y reprend ses marques.

Tous les matins depuis un an, sur la tranquille rue Basfroi, dans le 11e arrondissement de Paris, le spectacle attire le chaland : derrière la baie vitrée de Nanina, Franco Picciuolo, casquette vissée sur la tête, presse, malaxe, file, tord, tire et tresse d’énormes masses blanches laiteuses, pour fabriquer chaque jour une centaine de kilos de mozzarellas, burratas, ricottas et autres scarmozas au lait de bufflonne (en provenance d’un élevage auvergnat). Les riverains en raffolent, et le restaurant étoilé Septime, à deux pas, ne s’approvisionne plus que là.

A moins de 500 mètres, rue Popincourt, des petites meules de granit tournent rythmiquement dans la vitrine de l’Atelier Soba, écrasant du sarrasin à longueur de temps. Avec la farine ainsi moulue, Olivier Campardou confectionne depuis janvier des nouilles fraîches, à acheter en direct, avec conseils de préparation à la clé.

Plus au nord de la ville, au métro Marcadet-Poissonniers (18e), La Laiterie de Paris attire les foules avec ses chèvres frais, saint-félicien ou cheddars fabriqués sur place. « Nous avons ouvert il y a six mois,se réjouit le jeune patron fromager Pierre Coulon, et nous sommes dévalisés toutes les fins de semaine. A croire que le quartier n’attendait que ça. »

Comme bien d’autres entrepreneurs modernes, c’est grâce à une campagne de financement participatif que cet ancien berger de Loire-Atlantique a pu mener à bien son projet de laiterie urbaine – un rêve ambitieux, combinant sa passion pour les produits laitiers, son amour pour la grande ville et sa volonté de faire entendre son engagement militant (pour les bons produits, le prix juste et le respect des producteurs) au plus près des consommateurs.

La mairie a créé le label « Fabriqué à Paris »

« Ici, poursuit-il, la clientèle est exigeante, mais ouverte d’esprit, avide d’un nouveau rapport aux produits, plus direct et sincère. » Pour l’Ariégeois Olivier Campardou, installer son atelier de nouilles dans la capitale était un « exode économique nécessaire » : « En quelques mois, l’Atelier Soba a eu une couverture médiatique énorme. Si j’étais resté en Ariège, j’aurais mis dix ans à me faire connaître ! »

Quasiment disparu depuis l’après-guerre, chassé du centre urbain par les grandes vagues agro-industrielles et immobilières, l’artisanat alimentaire, qui avait longtemps fait l’orgueil du Paris historique, revient en force depuis quelques années.

En décembre 2017, la mairie a même créé le label « Fabriqué à Paris », valorisant l’artisanat ultralocal, comestible ou non. Dans la plupart des cas, l’administration facilite les implantations. « La mairie du 18e est ravie de nous voir arriver, assure Pierre Coulon. Cela dynamise l’activité, l’image et la fréquentation du quartier ! » Une autre fromagerie, La Laiterie La Chapelle, vient d’ailleurs d’ouvrir ses portes non loin, avec cave d’affinage pleinement visible depuis la rue.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur LeMonde.fr

Journaliste : Camille Labro

Source : Le Monde

Copyright Photo : Pierre Javelle

Vous avez aimé ? Alors ces articles devraient vous intéresser !

mood_bad
  • Pas encore de commentaires
  • chat
    Participez à la discussion !

    Suivez Petitscommerces sur les réseaux sociaux !

    Recevez chaque semaine notre newsletter
    sur le commerce de proximité

    Conditions générales de vente. 

     

    La société PETITSCOMMERCES, SAS au capital de 10 000 € immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le N° 832825137 dont le siège est situé au 97 rue des Moines, 75017 Paris, est représentée par son Directeur Général, M. Maxime BEDON.

     

    Article 1 : Objet 

     

    Les présentes CGV concernent la création du portrait du commerce et l’adhésion Petitscommerces. 

     

    Article 2 : Contenu et modalités

     

    La création du portrait du commerce comprend :

    • Le déplacement en boutique
    • Le reportage photo
    • L’interview
    • La rédaction du portrait
    • La publication du portrait sur Petitscommerces (www.petitscommerces.fr)
    • Le référencement optimisé du portrait sur Google
    • La publicité locale sur Facebook et Instagram

     

    L’adhésion Petitscommerces comprend : 

    • L’hébergement du portait du commerce sur Petitscommerces 
    • Un outil de Drive-to-store
    • L’accès à un espace commerçant dédié (outils de statistiques, possibilités de mise à jour du portrait, formations vidéos sur des outils de communication numérique, coach numérique dédié, services premium)

     

    Il est entendu que l’ensemble du contenu du portrait (photos, textes) est librement utilisable par le client.

     

    Article 3 : Conditions financières

     

    Le prix des prestations est fixé à :

    Création du portrait du commerce : 350 € HT

    Adhésion Petitscommerces : 9 € HT / mois ou 90 € HT / an (selon la formule choisie)

     

    Article 4 : Entrée en vigueur et durée du contrat

     

    Le contrat entre Petitscommerces et le client prend effet à compter de la validation du portrait sur petitscommerces.fr/partenaire. Il est sans engagement ou avec engagement d’un an (selon la formule choisie).

     

    Article 5 : Résiliation du contrat

     

    Le contrat entre Petitscommerces et le client est renouvelable par tacite reconduction sauf dénonciation par le client, dix (10) jours ouvrés avant son expiration par lettre ou courriel. 

    En cas de résiliation, le portrait du commerce et l’accès à l’espace commerçant sont supprimés de Petitscommerces.

     

    Article 6 : Facturation et paiement 

     

    • Portrait du commerce 

    Le portrait du commerce est facturé le jour de sa validation par le client sur petitscommerces.fr/partenaire. 

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire le jour de la validation du portrait sur petitscommerces.fr/partenaire.

     

    • Adhésion Petitscommerces sans engagement :

    L’adhésion débute le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    L’adhésion est facturée chaque trimestre à terme échu.

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire à échéance de la facture (30 jours).

     

    • Adhésion Petitscommerces avec engagement d’un an :

    L’adhésion débute le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    L’adhésion est facturée le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire à échéance de la facture (30 jours).