Et si le numérique revitalisait les centres-villes ?

2167975_et-si-le-numerique-revitalisait-les-centres-villes-web-tete-0301545278258_1000x533
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pour remettre de la vie dans les centres-villes, il faut encourager les initiatives visant à rapprocher commerçants et clients via des plates-formes numériques.

Tribune de Pierre Goguet, Président de CCI France.

C’est une mobilisation sans précédent. Le gouvernement, les collectivités territoriales, les acteurs économiques au premier rang desquels les chambres de commerce et d’industrie, le tissu associatif, tous ont pris la mesure du problème. La désertification des centres-villes n’est pas une fatalité. Les causes sont connues, les responsabilités souvent livrées hâtivement à la vindicte. Tout le monde reconnaît que c’est un enjeu de cohésion de nos territoires autant que d’attractivité.

L’« Action coeur de villes » –  le plan de revitalisation des centres-villes – lancée par le Premier ministre Edouard Philippe apporte une réponse globale de revitalisation dans tous les domaines (habitat, commerce, services, transport, stationnement, santé, culture, éducation…) complétée par les recommandations de la mission sur la revitalisation commerciale confiée à André Marcon, président honoraire de CCI France.

Appliquée désormais dans 222 villes, cette démarche volontariste s’appuie sur des expertises fortes aux résultats observables. Nous savons qu’en cette matière, l’approche pragmatique est payante, le dialogue entre les parties prenantes indispensables et les idées nouvelles bienvenues.

Dans les CCI, antichambres de l’innovation de proximité, nous avons élaboré une méthode d’accompagnement fondée sur ces principes dans plusieurs villes. Observatoires du commerce, études d’impact de nouvelles implantations commerciales, boutiques test, animation d’écosystème, soutien à la création d’associations de commerçants, bourses de l’immobilier, c’est un ensemble sans précédent de services et de compétences mobilisés pour accompagner les commerçants et les élus locaux dans la revitalisation et l’attractivité des centres-villes.

De bonnes pratiques à partager

Je ne serai jamais de ceux qui pensent que le combat est perdu d’avance face  aux géants de la grande distribution ou du e-commerce, la proximité n’est pas antinomique avec le numérique. Je crois précisément qu’elle repose sur une hybridation entre l’expérience client et la génération de trafic via internet.

Certaines des initiatives, comme  La Boutique de demain ou  Laboutic.fr en Bourgogne-Franche Comté, permettent de sensibiliser les commerçants aux impacts du numérique sur leur activité, et ensuite d’identifier les solutions numériques appropriées.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur LesEchos.fr 

Source : LE CERCLE Les Echos

Copyright Photo : Le centre-ville d’Auray (Morbihan) – Gile Michel/Sipa

Vous avez aimé ? Alors ces articles devraient vous intéresser !

mood_bad
  • Pas encore de commentaires
  • chat
    Participez à la discussion !

    Suivez Petitscommerces sur les réseaux sociaux !

    Recevez chaque semaine notre newsletter
    sur le commerce de proximité

    Conditions générales de vente. 

     

    La société PETITSCOMMERCES, SAS au capital de 10 000 € immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le N° 832825137 dont le siège est situé au 97 rue des Moines, 75017 Paris, est représentée par son Directeur Général, M. Maxime BEDON.

     

    Article 1 : Objet 

     

    Les présentes CGV concernent la création du portrait du commerce et l’adhésion Petitscommerces. 

     

    Article 2 : Contenu et modalités

     

    La création du portrait du commerce comprend :

    • Le déplacement en boutique
    • Le reportage photo
    • L’interview
    • La rédaction du portrait
    • La publication du portrait sur Petitscommerces (www.petitscommerces.fr)
    • Le référencement optimisé du portrait sur Google
    • La publicité locale sur Facebook et Instagram

     

    L’adhésion Petitscommerces comprend : 

    • L’hébergement du portait du commerce sur Petitscommerces 
    • Un outil de Drive-to-store
    • L’accès à un espace commerçant dédié (outils de statistiques, possibilités de mise à jour du portrait, formations vidéos sur des outils de communication numérique, coach numérique dédié, services premium)

     

    Il est entendu que l’ensemble du contenu du portrait (photos, textes) est librement utilisable par le client.

     

    Article 3 : Conditions financières

     

    Le prix des prestations est fixé à :

    Création du portrait du commerce : 350 € HT

    Adhésion Petitscommerces : 9 € HT / mois ou 90 € HT / an (selon la formule choisie)

     

    Article 4 : Entrée en vigueur et durée du contrat

     

    Le contrat entre Petitscommerces et le client prend effet à compter de la validation du portrait sur petitscommerces.fr/partenaire. Il est sans engagement ou avec engagement d’un an (selon la formule choisie).

     

    Article 5 : Résiliation du contrat

     

    Le contrat entre Petitscommerces et le client est renouvelable par tacite reconduction sauf dénonciation par le client, dix (10) jours ouvrés avant son expiration par lettre ou courriel. 

    En cas de résiliation, le portrait du commerce et l’accès à l’espace commerçant sont supprimés de Petitscommerces.

     

    Article 6 : Facturation et paiement 

     

    • Portrait du commerce 

    Le portrait du commerce est facturé le jour de sa validation par le client sur petitscommerces.fr/partenaire. 

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire le jour de la validation du portrait sur petitscommerces.fr/partenaire.

     

    • Adhésion Petitscommerces sans engagement :

    L’adhésion débute le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    L’adhésion est facturée chaque trimestre à terme échu.

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire à échéance de la facture (30 jours).

     

    • Adhésion Petitscommerces avec engagement d’un an :

    L’adhésion débute le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    L’adhésion est facturée le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire à échéance de la facture (30 jours).