En Bretagne, les commerces vrac font le buzz en vidéo !

En-Bretagne-les-commerces-vrac-font-le-buzz-en-vidéo-Blog-petitscommerces
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À Baud dans le Morbihan, l’épicerie vrac Drôles de Baud’Co a réalisé un clip vidéo pour promouvoir les commerces de proximité acceptant le vrac un peu partout en Bretagne. Une initiative d’autant plus remarquable que ce commerce a ouvert ses portes il y a seulement 6 mois.

Installée depuis le début de l’année dans le bourg de Baud, commune de 6 000 habitants dans le Morbihan, l’épicerie Drôles de Baud’Co dynamise la vie locale et au delà ! Aurélie Le Gargasson sa gérante, aidée de Margot, sa stagiaire, a effet réalisé un clip afin de mettre en valeur les épiceries vrac aux quatres coins de la Bretagne.

En-Bretagne-les-commerces-vrac-font-le-buzz-en-vidéo-Blog-petitscommerces

Une vingtaine d’épiciers bretons, membres du réseau Vrac Bretagne, apparaissent ainsi sur cette vidéo de 2 minutes où chacun s’est filmé en lançant des produits d’un plan à l’autre. Par ce clip, nous voulons montrer la solidarité qui existe entre les épiceries, tout en montrant au public qu’il peut se fournir souvent près de chez lui pour les produits vrac, a expliqué Aurélie à Ouest-France.

Le vrac, un marché en forte croissance

Le vrac n’est plus une niche. Selon Réseau Vrac, le chiffre d’affaires du marché du vrac a atteint 1,3 milliard en 2020, excluant les marchés, les fruits et légumes ainsi que les service à la coupe. En 2020, les ventes ont progressé de seulement 8% en raison de l’inaccessibilité de nombreux rayons vrac. En 2019, la croissance avait bondi à 41% ! Un rythme qui devrait reprendre les prochaines années.

« Le vrac est donc loin d’être un microphénomène. Il est rentré dans les habitudes régulières de 5,4 millions de foyers français », estime Isabelle Kaiffer, directrice études consommateurs chez Nielsen, à l’origine d’une étude sur le vrac.

Selon cette étude, contraitrement aux idées reçues, les acheteurs de vrac vivent majoritairement seuls et habitent en zone rurale ou dans des villes de moins de 20 000 habitants. Leur première motivation ? Acheter la juste quantité, d’abord, puis réduire les déchets d’emballages, ensuite.

Alors que qu’un foyer sur cinq est acheteur régulier de vrac (plus d’une fois par mois), le marché du vrac pourrait dépasser les 3 milliards d’euros en 2022. Au delà des produits alimentaires, les produits d’épicerie comme le liquide vaisselle, les produits d’entretien ou encore la lessive en vrac intéressent de plus en plus les acheteurs.

Partout en France, de plus en plus de commerces proposent le vrac ou sont dédiés au zéro déchet. Découvrez juste ici les portraits de nos commerçants partenaires qui proposent le vrac.

Vous êtes porteur de projet et vous souhaitez ouvrir votre épicerie vrac ? Découvrez le programme d’accompagnement pour les futurs commerçants de notre partenaire Les élévateurs.

Lire aussi :

L’ère de la déconsommation a commencé : les Français achètent moins, mais mieux !

 

Vous avez aimé ? Alors ces articles devraient vous intéresser

mood_bad
  • Pas encore de commentaires
  • Participez à la discussion !

    Suivez Petitscommerces sur les réseaux sociaux !

    Recevez chaque semaine notre newsletter
    sur le commerce de proximité

    Conditions générales de vente 

     

    La société PETITSCOMMERCES, SAS au capital de 10 000 € immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le N° 832825137 dont le siège est situé au 97 rue des Moines, 75017 Paris, est représentée par son Directeur Général, M. Maxime BEDON.

    Article 1 : Objet 

    Les présentes CGV concernent l’adhésion et l’abonnement à Petitscommerces (www.petitscommerces.fr).

    Article 2 : Contenu et modalités

    L’adhésion à Petitscommerces comprend :

    • Le déplacement en boutique
    • Le reportage photo
    • L’interview
    • La rédaction du portrait
    • La publication du portrait sur Petitscommerces
    • Le référencement optimisé du portrait sur Google

    L’abonnement à Petitscommerces comprend : 

    Offre Essentiel :

    • L’hébergement du portait 
    • La mise à jour du portrait
    • Des outils de statistiques
    • Un outil de Drive-to-store
    • Des tutoriels vidéos 
    • Des webinars
    • Un coach numérique dédié
    • Un groupe d’entraide

    Offre Boost+ :

    • L’hébergement du portait 
    • La mise à jour du portrait
    • Des outils de statistiques
    • Un outil de Drive-to-store
    • Des tutoriels vidéos  
    • Des webinars
    • Un coach numérique dédié
    • Un groupe d’entraide
    • Une campagne annuelle de publicité locale sur Facebook
    • Une campagne annuelle de publicité locale sur Instagram
    L’ensemble du contenu du portrait (photos, textes) est librement utilisable par le client.

    Article 3 : Conditions financières

    Le prix des prestations est fixé à :

    Adhésion à Petitscommerces : 350 € HT

    Abonnement à Petitscommerces (au choix) : 

    • Offre Essentiel : 90 € HT / an (sans engagement)
    • Offre Boost+ : 290 € HT / an (sans engagement)

    Article 4 : Entrée en vigueur et durée du contrat

    Le contrat entre Petitscommerces et le client prend effet à compter de la validation de l’adhésion sur https://www.petitscommerces.fr/partenaire. Il est renouvelable tous les ans par tacite reconduction. 

    Article 5 : Résiliation du contrat

    Le client peut mettre fin au présent contrat dix (10) jours ouvrés avant son expiration par lettre ou courriel. 

    En cas de résiliation, le portrait du commerce et l’accès à l’espace commerçant sont supprimés de Petitscommerces.

    Article 6 : Facturation et paiement 

    • Adhésion :

    L’adhésion est facturée le jour de sa validation par le client sur petitscommerces.fr/partenaire. 

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire le jour de la validation du portrait sur petitscommerces.fr/partenaire.

    • Abonnement :

    L’abonnement débute le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    L’abonnement est facturé le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire à échéance de la facture (30 jours).