Au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, les commerces indépendants renaissent !

Sugar-Rush-Sweeties-Leeds-WallStreetJournal

Alors que le commerce de détail est bouleversé partout dans le monde depuis la pandémie, un article du très sérieux Wall Street Journal montre qu’au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, les commerces indépendants prospèrent.

On vous en parlait déjà sur ce blog il y a quelques semaines. En Angleterre, le nombre de magasins indépendants a fortement augmenté en 2021. Plus de 800 boutiques indépendantes ont ainsi été créées au Royaume-Uni au seul premier semestre 2021, alors que les grandes chaînes fermaient sur la même période plus de 5200 magasins ! Une telle augmentation n’a pas été vue depuis plusieurs années pour les indépendants. 

Après le Guardian, c’est le très sérieux journal américain Wall Street Journal qui décide d’en faire un article paru le 25 décembre. La journaliste Trefor Moss a pris l’exemple de la ville de Leeds (3ème ville du Royaume-Uni avec 800 000 habitants) pour y montrer la renaissance des commerces indépendants.

Comme de nombreuses villes au Royaume-Uni, Leeds a connu de nombreuses fermetures de grands magasins historiques comme Debenhams ou Topshop face à la montée des ventes en ligne, puis la crise du coronavirus.

Nouveaux commerçants et loyers plus faibles 

Mais selon Andrew Cooper, directeur général du Leeds Business Improvement District, une agence chargée de rendre le centre-ville plus attrayant pour les consommateurs, « il existe désormais un environnement permettant aux indépendants de prospérer à nouveau – les gens veulent quelque chose d’un peu différent. »

L’article du Wall Street Journal explique que la pandémie a créé une vague de travailleurs soudainement inactifs, dont beaucoup ont décidé de tenter leur chance en créant leur propre commerce. Dans le même temps, certains consommateurs, contraints par les confinements de rester près de chez eux, ont commencé à fréquenter davantage les commerces locaux.

L’article précise également que l’ouverture d’un magasin physique est devenue plus facile. De nombreux propriétaires, qui percevaient auparavant les locataires indépendants comme risqués, leur proposent désormais des loyers plus bas et des baux flexibles pour combler les locaux vacants libérées par les chaînes en faillite.

L’exemple d’un magasin de bonbons et d’une librairie qui cartonnent à Leeds

En juin 2020, Harry Lynch et Tayla Harris ont ouvert le magasin de bonbons Sugar Rush Sweeties et embauché cinq employés après l’explosion de leurs commandes en ligne. Pendant les confinements, ils ont fait la promotion de leurs offres sur Instagram et ont été inondés de commandes, indique le Wall Street Journal.

Ces nouveaux commerçants maitrisent parfaitement le numérique et le marketing. Leur gamme de bonbons britanniques et internationaux est la plus grande du pays et ils livrent leurs bonbons dans des boîtes à pizza – une présentation que les jeunes consommateurs adorent ! Résultat : un chiffre d’affaires d’environ 400 000 livres en 2020 !

De son côté, Amanda Truman a réalisé son rêve en ouvrant sa librairie à Leeds. Le jour de l’ouverture de sa librairie en juin, elle a vendu un tiers de son stock, soit plus de 700 livres ! « Nous ne pouvons pas rivaliser avec Amazon sur les prix mais nous offrons quelque chose qu’il ne propose pas : des recommandations personnelles, des activités pour les enfants, des auteurs qui font des séances de dédicaces… Vous n’obtenez pas cela d’un algorithme. », affirme Amanda.

Aux Etats-Unis aussi, les magasins indépendants renaissent

Les États-Unis voient également les magasins indépendants revenir en force. Si tous les chiffres du commerce de détail ne sont pas disponible, certains secteurs ont connu une explosion selon le Wall Street Journal. Le nombre de librairies indépendantes, par exemple, a atteint 2496 en mai, selon l’American Booksellers Association. C’est tout de même 30% de plus qu’en 2019 !

Pour Bill Brunelle, co-fondateur d’Independent We Stand, une organisation qui promeut les petites entreprises aux États-Unis, « la crise de la covid-19 a incité les gens à soutenir leurs économies locales en achetant dans les petits commerces ».

Autant de bonnes nouvelles qui suscitent l’espoir pour les commerces indépendants en France ! Ensemble, soutenons l’achat local en 2022 !

En couverture : le magasin de bonbons Sugar Rush Sweeties à Leeds (WSJ)

Au Royaume-Uni, les chaînes ferment et les commerces indépendants décollent !

En Angleterre et aux Etats-Unis, les clients sont de retour dans les magasins !

Vous êtes commerçant ?

Gagnez du chiffre d'affaires, de nouveaux clients et une visibilité supplémentaire sur internet.

Commerçants

Gagnez du chiffre d'affaires, de nouveaux clients et une visibilité supplémentaire sur internet.

Collectivités

Nous vous aidons à soutenir le commerce local.

Annonceurs

Vous souhaitez communiquer sur le 1er site dédié au commerce de proximité ?

Ces articles devraient aussi vous intéresser

Conditions générales de vente 

 

La société PETITSCOMMERCES, SAS au capital de 10 000 € immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le N° 832825137 dont le siège est situé au 97 rue des Moines, 75017 Paris, est représentée par son Directeur Général, M. Maxime BEDON.

Article 1 : Objet 

Les présentes CGV concernent l’adhésion et l’abonnement à Petitscommerces (www.petitscommerces.fr).

Article 2 : Contenu et modalités

L’adhésion à Petitscommerces comprend :

  • Le déplacement en boutique
  • Le reportage photo
  • L’interview
  • La rédaction du portrait
  • La publication du portrait sur Petitscommerces
  • Le référencement optimisé du portrait sur Google

L’abonnement à Petitscommerces comprend : 

Offre Essentiel :

  • L’hébergement du portait 
  • La mise à jour du portrait
  • Des outils de statistiques
  • Un outil de Drive-to-store
  • Des tutoriels vidéos 
  • Des webinars
  • Un coach numérique dédié
  • Un groupe d’entraide

Offre Boost+ :

  • L’hébergement du portait 
  • La mise à jour du portrait
  • Des outils de statistiques
  • Un outil de Drive-to-store
  • Des tutoriels vidéos  
  • Des webinars
  • Un coach numérique dédié
  • Un groupe d’entraide
  • Une campagne annuelle de publicité locale sur Facebook
  • Une campagne annuelle de publicité locale sur Instagram
L’ensemble du contenu du portrait (photos, textes) est librement utilisable par le client.

Article 3 : Conditions financières

Le prix des prestations est fixé à :

Adhésion à Petitscommerces : 350 € HT

Abonnement à Petitscommerces (au choix) : 

  • Offre Essentiel : 90 € HT / an (sans engagement)
  • Offre Boost+ : 290 € HT / an (sans engagement)

Article 4 : Entrée en vigueur et durée du contrat

Le contrat entre Petitscommerces et le client prend effet à compter de la validation de l’adhésion sur https://www.petitscommerces.fr/partenaire. Il est renouvelable tous les ans par tacite reconduction. 

Article 5 : Résiliation du contrat

Le client peut mettre fin au présent contrat dix (10) jours ouvrés avant son expiration par lettre ou courriel. 

En cas de résiliation, le portrait du commerce et l’accès à l’espace commerçant sont supprimés de Petitscommerces.

Article 6 : Facturation et paiement 

  • Adhésion :

L’adhésion est facturée le jour de sa validation par le client sur petitscommerces.fr/partenaire. 

Le paiement se fait par prélèvement bancaire le jour de la validation du portrait sur petitscommerces.fr/partenaire.

  • Abonnement :

L’abonnement débute le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

L’abonnement est facturé le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

Le paiement se fait par prélèvement bancaire à échéance de la facture (30 jours).