Commerçants : 5 bonnes raisons de collaborer avec des influenceurs

commercants-5-bonnes-raisons-de-collaborer-avec-des-influenceurs
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Commerçants : 5 bonnes raisons de collaborer avec des influenceurs


Aujourd’hui, la publicité traditionnelle perd du terrain au profit de l’influence sociale. Les consommateurs émettent des avis et certains deviennent influenceurs. Ils bâtissent une communauté autour de leur passion ou de leur métier, sur les réseaux sociaux ou via leur blog.

Tous les domaines ou presque sont touchés : la mode, la beauté, le lifestyle, le voyage, la décoration, la cuisine, la consommation responsable, le high tech …

En France, un tiers des internautes suivent au moins un influenceur. Et les trois quart d’entre eux ont déjà effectué un achat après avoir lu des contenus publiés par un influenceur.

L’influenceur a un certain pouvoir de prescription auprès de sa communauté qui l’écoute et lui accorde du crédit.

C’est pourquoi les marques collaborent activement avec des influenceurs. Et à leur tour, les petits commerces ont tout intérêt à suivre leur exemple et à saisir les opportunités offertes par des partenariats gagnants avec des influenceurs.

Nous allons voir en quoi il est judicieux pour un commerçant de travailler avec des influenceurs, avec quelques idées de collaborations à l’appui.


1) Pour se faire connaître auprès d’une audience qualifiée

Pour un commerçant qui démarre son activité ou qui cherche tout simplement à accroître sa notoriété, faire appel à des influenceurs peut s’avérer être une stratégie gagnante.

Un influenceur réunit une communauté de plusieurs milliers voire centaines de milliers d’abonnés- ou plus pour les gros influenceurs. Ces abonnés le suivent et apprécient son univers. Et les influenceurs ont généralement une certaine capacité à scénariser leur expérience, mettant en valeur le produit ou le service qu’ils présentent. D’ailleurs, on qualifie d’« instagramables », les produits qui ressortent bien en photos sur Instagram : il peut s’agir d’un plat, d’un cocktail, d’un vêtement, d’un lieu…

Sur cette base, collaborer dans le cadre de tests d’offre, avec des influenceurs, sélectionnés – en fonction de leurs centres d’intérêt, leur cœur de cible, leur audience, les interactions qu’ils génèrent autour de leurs publications… – permet de se faire connaître avantageusement auprès d’audiences qualifiées correspondant à ses profils clients.

Une autre option consiste à organiser un événement ou un atelier avec des influenceurs, qui s’en font l’écho et qui présentent l’offre à leur communauté.

2) Pour développer sa visibilité sur les réseaux sociaux

Les publications des influenceurs sur les réseaux sociaux génèrent des interactions – likes, partages et commentaires – qui mettent en lumière la marque, le produit ou le service promu dans le post.

Organiser des jeux concours avec des influenceurs permet de booster les interactions autour de son activité et ainsi de se rendre plus visible sur les réseaux sociaux. Il s’agit aussi d’une manière efficace d’augmenter son nombre d’abonnés et d’agrandir sa communauté sur les réseaux sociaux.

3) Pour développer son activité sur internet

Un partenariat avec des influenceurs est un bon levier pour développer des ventes en ligne en complément d’une activité sur un point de vente. Les influenceurs peuvent tester l’offre, et faire des posts en y incluant des liens de renvoi vers le site web. D’autres formes de collaborations peuvent être envisagées, comme l’affiliation : l’influenceur met en avant l’offre avec un lien d’achat et il est commissionné sur les ventes générées par ce biais.

4) Pour augmenter la fréquentation en point de vente

Un partenariat autour de la diffusion d’une offre spéciale invitant la communauté de l’influenceur à se rendre en point de vente est habituellement efficace, à condition de définir une offre attractive tout en étant rentable et de bien cibler l’influenceur. Il faut notamment que son univers, son cœur de cible, sa localisation géographique soient en adéquation avec l’écosystème du commerçant.

Il est possible aussi de co-organiser avec un influenceur un événement sur le lieu de vente, à destination de sa communauté. Cette option peut notamment être mise en œuvre par un professionnel qui vient de lancer son activité et qui souhaite générer du trafic sur le lieu physique, dans l’esprit « le monde attire le monde ».

5) Pour booster son activité auprès d’une cible en particulier

Travailler avec des micro-influenceurs réunissant une communauté de 1000 à 10 000 abonnés, offre l’opportunité de développer son activité auprès d’une cible spécifique.

Comparés aux gros influenceurs, les micro-influenceurs ont une communauté moins hétérogène et plus engagée  – qui interagit plus avec l’influenceur. Et plus l’engagement de la communauté est important, plus grand est le pouvoir de prescription de l’influenceur, rendant les collaborations avec des micro-influenceurs de plus en plus séduisantes pour les marques.

En conclusion, différentes formes de collaborations sont envisageables avec des influenceurs et le panel cité ici n’est pas exhaustif. Pour établir des partenariats efficaces, il faut repartir de ses objectifs de développement et les décliner en plan d’actions à co-construire avec les influenceurs.

Dernier point important à prendre en compte : en pré-requis à toute collaboration avec un influenceur,  il faut s’assurer de pouvoir l’intéresser ! Pour cela, il faut veiller à lui proposer une expérience au travers d’un produit élégant ou innovant ou bon ou original… d’un service à valeur ajoutée ou qui procure de la détente ou qui permet de passer un bon moment… d’une aventure… d’un lieu atypique…

Article rédigé par Dina Fawaz, fondatrice de Win Xchange 


Pour aller plus loin et savoir comment actionner le levier de l’influence sociale pour doper votre activité, téléchargez le e-book de notre partenaire Winxchange !

Échangez sur ces solutions et bien d’autres sur notre groupe d’entraide des commerçants indépendants 

Source : Winxchange, étude Cision, l’Argus de la presse, Ipsos

Vous avez aimé ? Alors ces articles devraient vous intéresser !

mood_bad
  • Pas encore de commentaires
  • chat
    Participez à la discussion !

    Suivez Petitscommerces sur les réseaux sociaux !

    Recevez chaque semaine notre newsletter
    sur le commerce de proximité

    Conditions générales de vente. 

     

    La société PETITSCOMMERCES, SAS au capital de 10 000 € immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le N° 832825137 dont le siège est situé au 97 rue des Moines, 75017 Paris, est représentée par son Directeur Général, M. Maxime BEDON.

     

    Article 1 : Objet 

     

    Les présentes CGV concernent la création du portrait du commerce et l’adhésion Petitscommerces. 

     

    Article 2 : Contenu et modalités

     

    La création du portrait du commerce comprend :

    • Le déplacement en boutique
    • Le reportage photo
    • L’interview
    • La rédaction du portrait
    • La publication du portrait sur Petitscommerces (www.petitscommerces.fr)
    • Le référencement optimisé du portrait sur Google
    • La publicité locale sur Facebook et Instagram

     

    L’adhésion Petitscommerces comprend : 

    • L’hébergement du portait du commerce sur Petitscommerces 
    • Un outil de Drive-to-store
    • L’accès à un espace commerçant dédié (outils de statistiques, possibilités de mise à jour du portrait, formations vidéos sur des outils de communication numérique, coach numérique dédié, services premium)

     

    Il est entendu que l’ensemble du contenu du portrait (photos, textes) est librement utilisable par le client.

     

    Article 3 : Conditions financières

     

    Le prix des prestations est fixé à :

    Création du portrait du commerce : 350 € HT

    Adhésion Petitscommerces : 9 € HT / mois ou 90 € HT / an (selon la formule choisie)

     

    Article 4 : Entrée en vigueur et durée du contrat

     

    Le contrat entre Petitscommerces et le client prend effet à compter de la validation du portrait sur petitscommerces.fr/partenaire. Il est sans engagement ou avec engagement d’un an (selon la formule choisie).

     

    Article 5 : Résiliation du contrat

     

    Le contrat entre Petitscommerces et le client est renouvelable par tacite reconduction sauf dénonciation par le client, dix (10) jours ouvrés avant son expiration par lettre ou courriel. 

    En cas de résiliation, le portrait du commerce et l’accès à l’espace commerçant sont supprimés de Petitscommerces.

     

    Article 6 : Facturation et paiement 

     

    • Portrait du commerce 

    Le portrait du commerce est facturé le jour de sa validation par le client sur petitscommerces.fr/partenaire. 

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire le jour de la validation du portrait sur petitscommerces.fr/partenaire.

     

    • Adhésion Petitscommerces sans engagement :

    L’adhésion débute le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    L’adhésion est facturée chaque trimestre à terme échu.

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire à échéance de la facture (30 jours).

     

    • Adhésion Petitscommerces avec engagement d’un an :

    L’adhésion débute le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    L’adhésion est facturée le 1er jour du mois suivant la publication du portrait du commerce. 

    Le paiement se fait par prélèvement bancaire à échéance de la facture (30 jours).